LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition du terme: CRITIQUE4, substantif m ... Définition du terme: croassant CROASSANT, -A ... >>


Partager

Définition du terme: CRITIQUER, verbe transitif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition du terme: CRITIQUER, verbe transitif.



Publié le : 5/12/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition du terme:

CRITIQUER, verbe transitif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition du terme: CRITIQUER, verbe transitif.




Définition du terme:

CRITIQUER, verbe transitif.
A.— [La critique est un examen raisonné, objectif, qui s'attache à relever les qualités et les défauts et donne lieu à un jugement de valeur]
1. emploi absolu. Exercer son intelligence à démêler le vrai du faux, le bon du mauvais, le juste de l'injuste en vue d'estimer la valeur de l'être ou de la chose qu'on soumet à cet examen. Besoin, droit de critiquer; enclin à critiquer. Critiquer, c'est se poser en spectateur et en juge au milieu de la variété des choses (ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890, page 145 ). À côté de moi qui travaille, il y a trop souvent un autre moi qui examine, raisonne, critique (PAUL LÉAUTAUD, Journal littéraire, tome 1, 1893-1906, page 17) :
Ø 1. On ne saurait l'appeler [Charles Du Bos] un critique, si critiquer c'est juger et classer. Ou du moins n'agissait-il en critique qu'au départ, dans le partage qu'il établissait entre les écrivains dignes de son attention et ceux auxquels il refusait l'existence.
FRANÇOIS MAURIAC, Journal 3, 1940, page 265.
SYNTAXE : Analyser, apprécier, commenter, examiner, surveiller et critiquer; critiquer cruellement, doctement, durement, expérimentalement, justement, librement, méticuleusement, pertinemment, sainement, savamment, scientifiquement, sérieusement, sévèrement, systématiquement, timidement, victorieusement, violemment, vivement; critiquer à bon droit, à juste titre, pour critiquer, pour le plaisir, sans motif valable; oser critiquer; s'amuser à critiquer; s'abstenir de critiquer; pour le plaisir de critiquer; les esprits chagrins qui critiquent.
2. [L'objet désigne une personne ou une chose]
a) Porter un jugement motivé sur quelqu'un ou sur quelque chose. Comment critiquer un vrai poète? (HENRI, ALBAN FOURNIER, DIT ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec Jacques Rivière] , 1905, page 130 ). L'on ne peut critiquer sainement que ce que l'on a d'abord bien compris (ANDRÉ GIDE, Journal, 1929, page 917 ).
b) En particulier. Soumettre une chose à un examen méthodique en vue de l'estimer à sa juste valeur; la juger d'après des critères appropriés qui varient selon les domaines.
— Domaine de la pensée. Faire la part de la vérité et de l'erreur à propos d'une production abstraite de l'esprit. Une conception de la durée et de la causalité que nous critiquerons en détail (HENRI BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, page 119 ). Le tragique spirituel, notion que Tchekhov m'apprit à critiquer (CHARLES DU BOS, Journal, 1924, page 173) :
Ø 2. On doit toujours être prêt à critiquer une théorie; on doit toujours la supposer vulnérable (...). Il faut tout admettre comme critiquable, mais ce n'est pas une raison pour critiquer à tort et à travers comme font certaines gens pour faire parler d'eux en faisant des critiques d'hommes haut placés. Comme la critique est fort difficile à juger, ils en tirent toujours profit.
CLAUDE BERNARD, Principes de médecine expérimentale, 1878, page 253.
— Domaine de la sciences expérimentales Déterminer la portée d'un phénomène. Les notions recueillies par le médecin (...) doivent être appréciées, critiquées, et, parfois, ramenées à leur juste valeur (DOCTEUR HENRI CODET, Psychiatrie, 1926, page 4 ).
— Domaine de l'histoire. Établir l'authenticité et la portée d'un fait, d'un document, d'un témoignage. Il faut critiquer les religions comme on critique les poèmes primitifs (ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890 page 275 ). Il avait épluché les bévues du Talmud et critiqué scientifiquement la Bible (ALEX...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition du terme: CRITIQUER, verbe transitif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit