NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition du terme: CROASSER, verbe intrans ... Définition du terme: CROC-EN-JAMBE, substant ... >>


Partager

Définition du terme: CROC, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition du terme: CROC, substantif masculin.



Publié le : 5/12/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition du terme:


CROC, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition du terme: CROC, substantif masculin.




Définition du terme:


CROC, substantif masculin.
A.— Instrument recourbé.
1. Tige de métal ou de bois, à une ou plusieurs extrémités recourbées et souvent pointues, et qui sert à suspendre quelque chose. Croc de boucher. Il remit l'appareil [le téléphone] au croc (GEORGES DUHAMEL, La Passion de Joseph Pasquier, 1945, page 242 ). Des chaînes de saucisses rouges suspendues à tous les crocs de la boutique (BLAISE CENDRARS, Bourlinguer, 1948, page 251) :
Ø 1. Quand l'un des malheureux enfants était amené dans sa chambre, Bricqueville, Prélati, Sillé, le pendaient à un croc fiché au mur; et, au moment où l'enfant suffoquait, Gilles ordonnait de le descendre et de dénouer la corde.
GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome 2, 1891, page 16.
· Par métaphore. On l'avait vue [Véronique] se détailler à la main sur tous les comptoirs de stupre, pendre à tous les crocs de la grande triperie du libertinage (LÉON BLOY, Le Désespéré, 1886, page 68 ).
— Locution figurée, vieillie. Mettre, pendre au croc (quelque chose). Renoncer à quelque chose. Si Dieu ne change mes résolutions, je mettrai bientôt mon armure au croc (PAUL-LOUIS COURIER, Lettres de France et d'Italie, 1808, page 782 ). Être au croc. Être en suspens. Le conseil de famille pour Louise est encore au croc (HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal, 1866, page 406 ).
— Spécialement.
a) MARINE. Tige métallique recourbée, de forme variée, servant à fixer, accrocher. Croc de candelette, du palan d'étai; croc à chaîne, à ciseaux, à échappement, à émerillon, à cosse; croc moucheté, croc double; croc à ourdir (utilisé dans les corderies). Ils coupèrent les amarres d'un radeau, l'attachèrent au croc du mât de charge, et cinq ou six hommes pesant sur le palan, le soulevèrent à un mètre du sol (ÉDOUARD PEISSON, Parti de Liverpool, 1932, page 247 ).
b) Vieux.
· Tige recourbée, utilisée par les voleurs pour ouvrir une serrure. Jouer du croc. Crocheter les serr...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition du terme: CROC, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit