NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERT2, DÉCOUVER ... Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERT2, DÉCOUVER ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERTE1, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERTE1, substantif féminin.



Publié le : 12/12/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


DÉCOUVERTE1, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERTE1, substantif féminin.




Dictionnaire en ligne:


DÉCOUVERTE1, substantif féminin.
A.— [Correspond à découvrir II]
1. a) Action de mettre à jour une personne ou une chose jusque là cachées ou inconnues; fait de parvenir à cette connaissance; par métonymie objet de cette découverte. Joie de la découverte; aller de découverte en découverte; découverte accablante, désagréable, palpitante.
— Découverte + complément désignant une personne ou une entité. Découverte de la vérité. Tout ce que le génie a de ressources même pour cacher les efforts que lui coûte la découverte du beau (EUGÈNE DELACROIX, Journal, 1857, page 139 ). Rien d'autre n'a d'intérêt sur cette terre que la découverte de Dieu en nous (JULIEN GREEN, Journal, 1955-58, page 227 ).
· En particulier. Reconnaissance de la valeur, de l'importance de quelqu'un, qui n'avaient pas été jusque là ni senties ni admises. On y admirait Brahms et l'on fit un peu plus tard la découverte de Brückner (IGOR STRAWINSKY, Chroniques de ma vie, 1931, page 22 ).
— Découverte + complément désignant un inanimé concret Découverte d'un cadavre, d'un continent, d'un gisement; aller, partir à la découverte de. La découverte d'un rat mort avait poussé le caissier de l'hôtel à commettre une erreur dans sa note (ALBERT CAMUS, La Peste, 1947, page 1235 ).
Remarque : 1. Dans l'usage courant, le mot découverte est utilisé en ce sens, par extension, comme synonyme de certains emplois didactiques du mot invention. Découverte d'un trésor. Le miracle se produisit. Ce fut la découverte de la sainte lance (RENÉ GROUSSET, L'Épopée des Croisades, 1939, page 38). 2. Dans certains contextes, la découverte, en emploi absolu désigne implicitement la découverte de l'Amérique. Comme si la découverte datait de l'autre jour (VALÉRY LARBAUD, Barnabooth, 1913, page 119).
b) Domaine de la recherche, en particulier sciences ou techniques.
— [Ce qu'on découvre était caché ou tenu secret]
· Identification d'une substance, d'un fait, d'un phénomène jusque là ignorés ou méconnus; par métonymie objet de cette identification. Découverte de la radioactivité; découverte archéologique, astronomique, physiologique. La découverte de l'électron a ouvert les frontières d'un nouvel empire, dont une infime surface seule a été exploitée (JEAN-JACQUES MATRAS, Radiodiffusion et télévision, 1958, page 123 ).
· Mise à jour de relations, de rapports jusque là inconnus entre des phénomènes et qui modifie, dans l'ordre de la théorie, la connaissance qu'on avait de ceux-ci. Découverte de l'attraction des corps. La découverte de cette loi des trois états (AUGUSTE COMTE, Cours de philosophie positive,tome 5, 1839-42, page 524 ). La découverte d'une commune mesure subjective entre le vouloir et le corps (PAUL RICOEUR, Philosophie de la volonté, 1949, page 17) :
Ø 1. On donne généralement le nom de découverte à la connaissance d'un fait nouveau; mais je pense que c'est l'idée qui se rattache au fait découvert qui constitue en réalité la découverte.
CLAUDE BERNARD, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, 1865, page 57.
— Par extension. [Ce qu'on découvre était inexistant en tant que tel] Combinaison d'éléments existants en vue de construire, de mettre au point un instrument, un procédé, une technique; par métonymie objet de cette découverte. Découverte de l'avion, de la boussole. (Quasi-)synonymes : création, invention. Après la découverte de l'imprimerie, on employa la presse typographique (DACIER, 1944,). De l'invention de la photographie, jusqu'à l'extrême industrialisation de cette découverte : l'affreux procédé « photomaton » (ANDRÉ LHOTE, Peinture d'abord, 1942, page 170) :
Ø 2. M. Hirsch (...) doit aller aux Aulnettes (...) pour faire des expériences très curieuses sur les parfums, une nouvelle médecine qu'il a inventée d'après un livre persan (...) tu verras, c'est étonnant comme découverte!
ALPHONSE DAUDET, Jack, tome 2, 1876, page 167.
· Les grandes découvertes. Découvertes, inventions qui ont constitué une révolution dans l'ordre des connaissances du monde et de l'utilisation des forces naturelles. Ère des grandes découvertes :
Ø 3. Néanmoins, pour qui l'a vécue, l'histoire des grandes découvertes fondamentales est infiniment attachante. Ceux qui ont débuté vers 1930 ou même un peu avant ont participé à tant d'extraordinaires trouvailles que leur vie est marquée d'une joie ineffaçable au souvenir de leurs premières années de travail. Ce sont de grands explorateurs qui ont pénétré difficilement dans une région inconnue; ils restent dans l'émerveillement des richesses insoupçonnées qu'ils ont contribué à faire surgir.
LOUIS LEPRINCE-RINGUET, Des Atomes et des hommes, 1957, page 16.
SYNTAXE : Découverte capitale, nouvelle, précieuse, scientifique, sensationnelle; belle, importante découverte; découvertes de l'esprit humain, du génie, de la science; chemins, routes, voies de la découverte; annoncer, publier une découverte; découverte et exploration, inspiration, invention, progrès, recherche.
2. Acte d'explorer quelqu'un ou quelque chose, en vue de mieux les connaître et de mettre à jour ce qu'ils ont de secret, de caché; connaissance ainsi acquise. Découverte de son moi. Ils [les petits enfants] font de frissons en frissons La découverte de la vie (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Poésies, Poèmes dorés, 1873, page 59 ). La découverte de Tolstoï a certainement été l'un des événements les plus marquants de mon adolescence (ROGER MARTIN DU GARD, Souvenirs autobiographiques, 1955, page XLVI) :
Ø 4. Même vis-à-vis de soi-même, de son corps, de son moi et de ce qui le définit le plus directement, l'homme se met naturellement dans l'attitude d'explorateur, d'analysateur, de modificateur. Il se fait inconnu. Il se tâte. Il agit sur son être. Ne se voit qu'en partie, est inégalement familier avec les régions de sa surface, fait des découvertes.
PAUL VALÉRY, Mauvaises pensées et autres, 1942, page 190.
— Domaine militaire.
a) Exploration, reconnaissance du terrain en vue d'observer la présence ou l'absence d'ennemis. 3 compagnies de découverte et de combat (CHARLES DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, page 623 ).
b) Par métonymie. MARINE. Bâtiment léger qui observe la route et les mouvements des bâtiments ennemis. Pizarre, par la mer nouvellement ouverte, Avec Bartolomé suivant la découverte, Sur un seul brigantin d'un faible tirant d'eau Repartit (JOSÉ-MARIA DE HEREDIA, Les Trophées, 1893, page 179 ).
3. Locution adverbiale. À la découverte.
a) En vue d'explorer ou de reconnaître un terrain. Je vais à la découverte comme Robinson; je finirai par connaître les environs dans le rayon où mes jambes peuvent me porter (EUGÈNE DELACROIX, Journal, 1853, page 61 ). Tandis qu'on leur répondait [aux chasseurs] par des cris de notre côté, Patience courut à la découverte (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Mauprat, 1837, page 86 ).
— Emploi prépositionnel. Des archéologues passionnés marchaient à la découverte de ces cathédrales qui, depuis trois siècles, n'avaient pas fixé un seul regard (CHARLES BLANC, Grammaire des arts du dessin, 1876, page 304 ).
b) Au figuré et par métaphore. Pour aller à la découverte Tout au fond de son propre coeur (VICTOR HUGO, Chansons des rues et des bois, 1865, page 51 ). On la sent qui rôde [la mort] ; on la voit « à la découverte »; on la brave et on la bafoue (ANDRÉ GIDE, Journal, 1941, page 83 ).
B.— Emplois techniques. [Correspond à découvrir I]
1. MINES et CARRIÈRES. Action de déblayer la couche de terrain qui recouvre le gisement ou la roche que l'on veut exploiter; par métonymie couche ainsi déblayée. Synonyme : découvert. Lorsque des sondages appropriés ont démontré la présence d'un gisement [d'ardoises] , les travaux de découverte consistent dans l'enlèvement des morts-terrains (JEAN CAHEN, EDMOND BRUET, Carrières, plâtrières, ardoisières, 1926, page 250 ).
2. THÉÂTRE et CINÉMA. Espace entre deux décors qui laisse voir les coulisses; perspective ouverte dans un décor par une porte, une baie, une fenêtre; par métonymie fond de décor. Le comte se risquait dans une rue, lorsque Barillot l'arrêta, en l'avertissant qu'il y avait là une découverte. Il voyait le décor à l'envers et de biais (ÉMILE ZOLA, Nana, 1880, page 1218 ).

STATISTIQUES : Découverte, substantif et participe passé féminin Fréquence absolue littéraire : 2 892. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 5 038, b) 3 199; XXe. siècle : a) 3 364, b) 4 262.

Forme dérivée du verbe "découvrir"
découvrir
DÉCOUVRIR, verbe transitif.
I.— [L'idée dominante est celle de dégarnir, de mettre à nu; l'antonyme est couvrir]
A.— [Le sujet désigne une personne; l'objet désigne une personne ou une chose]
1. Dégarnir quelqu'un ou quelque chose de ce qui le couvrait ou le recouvrait. Découvrir ses jambes, son sein, son visage :
Ø 1. — Je les couvre pour ne pas attirer l'attention; mais (...) je m'en vais vous les montrer. Et tout en découvrant le bocal soigneusement, avec des gestes de mère qui change les langes d'un poupon, il continuait : — C'est mon commerce; je suis éleveur de poissons.
ANDRÉ GIDE, Les Nouvelles Nourritures, 1935, page 263.
— En particulier. Découvrir un bâtiment. En enlever la couverture. Les Wisigoths découvraient les églises des catholiques, (...) enlevaient les portes (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Mémoires d'un touriste, tome 3, 1838, page 107 ). Découvrir une voiture. En abaisser la capote ou en ouvrir le toit. On avait découvert le landau où la reine Frédérique, le petit prince et son gouverneur se promenaient (ALPHONSE DAUDET, Les Rois en exil, 1879, page 221 ).
— Emploi pronominal à sens réfléchi. Quitter ce dont on est couvert, en particulier des vêtements. Ce malade s'est découvert en s'agitant dans son lit. Il ne faut pas se découvrir dès les premiers jours du printemps (Dictionnaire de l'Académie française. 1932).
· Proverbes. En avril, ne te découvre pas d'un fil. Plus on se découvre, plus on a froid (confer Paul Bourget, L'Enfant de la morte, 1928, page 80 ).
· En particulier. Ôter sa ...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: DÉCOUVERTE1, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit