NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: DIPLÔME, substantif ... Dictionnaire en ligne: DIPLÔMÉ, -ÉE, partic ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.



Publié le : 16/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.



Dictionnaire en ligne:


DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
I.— Participe passé de disperser*
II.— Emploi adjectival.
A.— Répandu ou jeté çà et là, au hasard. Des lambeaux, des débris, des fragments dispersés; des cendres dispersées; dispersé au vent, çà et là; rassemblé ou dispersé. Les heures étaient gaspillées en feux de salves, en flagellations inutiles de mitraille, en jets de projectiles dispersés au hasard (PAUL MORAND, Parfaite de Saligny, 1947, page 174 ). Ses vêtements [à la jeune fille] étaient dispersés assez loin du lieu où le corps a été trouvé (Combat. janvier 1952, page 8, colonne 1 ). Des ressources que possède la matière organisée à l'état dispersé (PIERRE TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, page 318 ).
— Spécialement. AGRONOMIE. Système dispersé. " Dans lequel des particules fines sont en suspension dans un fluide " (Dictionnaire des sols (GEORGES PLAISANCE, ANDRÉ CAILLEUX) 1958). Argile dispersée. L'argile est le corps dispersé, la phase dispersée, l'eau est le milieu de dispersion, la phase de dispersion (DOCTEUR ALBERT POLICARD, Précis d'histologie physiologique, 1922, page 36 ).
B.— 1. Réparti en différents endroits.
a) [En parlant de choses] Une fortune dispersée; une documentation dispersée. Les oeuvres sont enfouies en des manuscrits nombreux et dispersés (LOUIS HOURTICQ, Histoire générale de l'art, 1914, page 116 ). Les souvenirs dispersés dans la maison natale (GASTON BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, page 34 ). Il serait encore bien plus irréaliste de raisonner sur des offres dispersées de prêteurs privés que sur une offre entièrement concentrée (FRANÇOIS PERROUX, L'Économie du XXe. siècle. 1964, page 57 ).
b) [En parlant de groupes de personne] Une population, une foule dispersée. La gauche complètement dispersée, le parti communiste isolé (SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, page 545 ). J'ai éprouvé un serrement de coeur en tournant ces pages écrites pour des lecteurs maintenant dispersés par l'orage hitlérien (JULIEN GREEN, Journal, 1950-54, page 77) :
Ø 1. Notre conseil de défense (...) pour dispersés que fussent ses membres, formait un ensemble estimable et cohérent,...
CHARLES DE GAULLE, L'Appel, 1954, page 142.
— Spécialement. GÉOGRAPHIE HUMAINE. Un habitat dispersé.
— Locution. En ordre dispersé. De manière désordonnée :
Ø 2.... on lui apprend [au soldat] à triompher des difficultés qui se produisent dans les feux nourris effectués par des groupes plus ou moins considérables, en rangs serrés ou en ordre dispersé.
ALFRED LEDIEU, ERNEST CADIAT, Le Nouveau matériel naval, 1890, page 358.
2. Au figuré.
a) Réparti en plusieurs endroits. Un effet dispersé.
b) Qui s'applique à trop d'objets différents et ne peut, de ce fait, se montrer efficace. Une attention, des énergies, des forces dispersée(s); des efforts dispersés; une existence, une vie dispersée; un esprit dispersé. Rassasié et dispersé comme il est, il [l'homme d'aujourd'hui] demande à l'art des sensations imprévues (HYPPOLYTE-ADOLPHE TAINE, Philosophie de l'Art, tome 2, 1865, page 160 ). Examiner d'abord la nature de cette influence [de Barrès] , combien elle est diverse, dispersée, émiettée (PAUL LÉAUTAUD, Journal littéraire, 1, 1893-1906, page 31) :
Ø 3. Ton âme dispersée sur cette terre, ta souffrance émiettée, tu aurais plaisir à les resserrer, à t'y recueillir, à en déguster chaque détail.
MAURICE BARRÈS, Le Jardin de Bérénice, 1891, page 105.
C.— Mis en fuite, chassé. Des combats acharnés se déroulent sous mes yeux... Mais que vois-je? Dispersée et vaincue, toute la troupe d'Eusébio (ALBERT CAMUS, La Dévotion à la croix, 1953, 3e. journée, page 580 ).
Remarque : On rencontre dans la documentation, chez Péguy, l'adjectif disperse. " Dispersé " (archaïsme, confer Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe. siècle (Frédéric Godefroy) et Dictionnaire de la langue française du seizième siècle (Edmond Huguet), 1925-1967). C'est lui qu'on attendait dans une âme disperse (Ève, 1913, page 857).
Fréquence absolue littéraire : 928. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 659, b) 952; XXe. siècle : a) 1 102, b) 1 357.

Forme dérivée du verbe "disperser"
disperser
DISPERSER, verbe transitif.
I.— Emploi transitif. [Le complément est le plus souvent au pluriel ou est un collectif]
A.— [Le complément désigne des choses] Jeter ou répandre çà et là. Disperser les débris, les morceaux (de quelque chose); disperser les restes (de quelqu'un); disperser (quelque chose) au loin, aux quatre coins; disperser et éparpiller; disperser et rassembler, et regrouper. Des furieux renversent les murailles, violent les tombes, dispersent les cendres (FRANÇOIS MAURIAC, Journal 3, 1940, page 217 ). Il se met à déchirer les lettres sans les relire, méthodiquement, en menus morceaux qu'il disperse à mesure, d'un geste de semeur (JEAN-PAUL SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, page 201 ). Le vent passait en rafales à travers les arbres, dispersant les feuilles dans l'air noir (JULIEN GREEN, Moïra, 1950, page 134) :
Ø 1. Poudrer mes joues, rougir mes lèvres, et disperser d'un coup de peigne les cheveux bouclés qui cachent mon front, c'est une besogne machinale...
GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, La Vagabonde, 1910, page 162.
B.— [Le complément désigne des choses ou des personnes]
1. Répartir en différents endroits ce qui constituait jusqu'alors un ensemble, un groupe. Disperser une collection (de tableaux, d'armes, etc.). Le commissaire-priseur disperse les collections (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Le Jardin d'Épicure, 1895, page 125) :
Ø 2. Il constate que la France s'intellectualise et que l'intelligence, à force de devenir monnaie-courante, disperse un trésor jalousement gardé jadis par quelques-uns.
JEAN COCTEAU, Poésie critique I, 1959, page 332.
— Disperser sur. Roybet disperse la lumière sur les étoffes et les accessoires (LOUIS HOURTICQ, Histoire générale de l'art, 1914, page 412 ).
2. En particulier.
a) Disperser un attroupement, un cortège; disperser une communauté. Aussitôt la cloche sonna, dispersant les élèves qui s'étaient rassemblés autour de nous (HENRI, ALBAN FOURNIER, DIT ALAIN-FOURNIER, Le Grand Meaulnes, 1913, page 147 ). Elle attendait patiemment [Yvonne] qu'un passant courageux dispersât la bande de ces petits emmerdeurs (RAYMOND QUENEAU, Pierrot mon ami, 1942, page 101 ). Une petite pluie tombait, une bruine plutôt, qui dispersait les rares passants (ALBERT CAMUS, La Chute, 1956, page 1509 ).
— Par analogie. Il passait, dispersant sa parole (VICTOR HUGO, La Légende des siècles, tome 6, 1883, page 182 ).
— Au figuré. Disperser ses forces. Les appliquer à trop d'objets différents, au point qu'elles ne manifestent pas d'efficacité. Disperser l'attention, les énergies, les efforts; disperser la pensée. La vie moderne, en dispersant notre attention, ne permet plus à la majorité de nos contemporains d'opérer le même effort de concentration mentale (Arts et littérature dans la société contemporaine (direction Pierre Abraham) 1935, page 7804 ). Ondes croissantes qui semblent disperser notre unité dans la totalité cosmique actuelle (PAUL RICOEUR, Philosophie de la volonté, 1949, page 328 ).
b) [En parlant d'êtres vivants] Mettre en fuite. Disperser des agresseurs, des malfaiteurs; disperser un vol d'oiseaux; disperser le gibier; dérouter et disperser; repousser et disperser. Ils s'aperçurent qu'à leur aile gauche Chirkouh avait dispersé l'armée égyptienne (RENÉ GROUSSET, L'Épopée des Croisades, 1939, page 199 ).
— Au figuré. Hubert fit le geste de disperser, d'une pichenette, toutes les objections (GEORGES DUHAMEL, Suzanne et les jeunes hommes, 1941, page 100 ). Comme je me dispose à réaffirmer ces nobles intentions une bonne quinte de toux les disperse (HERVÉ BAZIN, La Mort du petit cheval, 1949, page 143 ).
II.— Emploi pronominal.
A.— [Le sujet désigne des choses] Se répandre çà et là, au hasard. Se désagréger et se disperser :
Ø 3.... vers midi, sans que le soleil eût percé les nuages, le brouillard parut s'alléger; il filait sur les prairies et les ruisseaux, s'étirait le long des haies et, après s'être déchiré aux bouquets d'arbres, se dispersait sous de faibles coups de vent.
JACQUES DE LACRETELLE, Les Hauts ponts, tome 1, 1932, page 7.
B.— [Le sujet désigne des personnes, êtres vivants]
1. Se séparer (des autres) en partant vers des endroits différents. Se disperser en tirailleur, en éventail; une foule, une fortune qui se disperse. Sa mère mourut, ses soeurs se dispersèrent (GUSTAVE FLAUBERT, Trois contes, Un Coeur simple, 1877, page 7) :
Ø 4. Le mois de juillet était brûlant Tous nos amis se dispersaient, partaient en vacances...
ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, Climats, 1928, page 175.
— Par analogie. Son regard [de Cathie] se disperse en petits coups d'oeil, plantant partout les épingles de sa curiosité (HERVÉ BAZIN, Lève-toi et marche, 1952, page 106 ).
2. S'enfuir en se séparant (des autres). À l'approche des filles, ils rougirent et se dispersèrent telle une nuée d'étourneaux (GERMAINE GUÈVREMONT, Le Survenant, 1945, page 129 ). Il (...) se précipite sur les Bourguignons, qui déjà se dispersent et se perdent dans la plaine (RENÉ HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, page 229 ).
C.— Au figuré.
1. [En parlant de choses] Disparaître par la dispersion des éléments. Elle voyait se disperser et se dissoudre l'image où si longtemps s'était fixé son amour (JACQUES CHARDONNE, L'Épithalame, 1921, page 193 ).
2. [Le sujet désigne une personne] S'adonner à trop d'activités différentes sans se concentrer sur aucune. Ayant beaucoup écrit depuis plus de trente ans, c'est-à-dire m'étant beaucoup dispersé, j'ai à me recueillir avant d'aborder un enseignement proprement dit (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, tome 5, 1851-62, page 557) :
Ø 5.... il aurait pu, dans les mois qui allaient venir, collectionner les bonnes fortunes, mais il n'y tenait pas trop : je me disperserais. Lorsqu'on n'a plus que deux ans à vivre, il convient de se concentrer sérieusement.
JEAN-PAUL SARTRE, Le Sursis, 1945, page 180.
Remarque : On rencontre dans la documentation le substantif masculin disperseur, agriculture. " Machine servant à étaler par dispersion centrifuge le fumier, les gadoues, les fanes en tas " (Grand Larousse encyclopédique en dix volumes).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 882. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 255, b) 1 270; XXe. siècle : a) 1 159, b) 1 301.



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 1617 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: DISPERSÉ, -ÉE, participe passé et adjectif." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit