LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: DIPOLAIRE, adjectif. Dictionnaire en ligne: DIPÔLE, substantif m ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: DISPONIBILITÉ, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: DISPONIBILITÉ, substantif féminin.



Publié le : 16/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


DISPONIBILITÉ, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: DISPONIBILITÉ, substantif féminin.



Dictionnaire en ligne:


DISPONIBILITÉ, substantif féminin.
A.— [En parlant de choses]
1. a) Dans le domaine du commerce. Fait de pouvoir être rapidement utilisé, d'être à la disposition de quelqu'un. Disponibilité d'un appartement. Automobile Renault, métal laqué, etc... coloris suivant disponibilité (Catalogue de jouets des Magasins du Bon Marché, 1936).
b) Dans le domaine économique. Partie des ressources d'un pays à la disposition des habitants. Disponibilité ou biens de consommation, en viande. Il est possible de définir le degré d'évolution économique d'une nation par le quotient individuel de disponibilité énergétique (Le Tiers monde (sous la direction de Geaorges Balandier) 1956, page 143 ).
c) LINGUISTIQUE QUANTITATIVE. Probabilité pour un mot d'apparaître dans une situation donnée même s'il est généralement peu fréquent. Disponibilité du vocabulaire; courbe de disponibilité. La disponibilité étant (...) une notion très précise, il convient de chercher une méthode non pas tant pour trouver les mots disponibles — (...) — que pour déterminer leur degré de disponibilité (GEORGES GOUGENHEIM, RENÉ MICHEA, PAUL RIVENC, AURÉLIEN SAUVAGEOT, L'Élaboration du français fondamental, Paris, Didier, 1964, page 141 ).
2. Substantif féminin pluriel.
a) Somme d'argent dont une personne peut disposer librement. Avoir des disponibilités. Synonymes : économies, réserves :
Ø 1. J'ai entrepris, (...) par amitié pour certaines de nos relations communes, bien des choses qui ont engagé fort avant mes disponibilités.
LOUIS ARAGON. Les Beaux quartiers, 1936, page 267.
b) Spécialement. ÉCONOMIE. dans le domaine de la comptabilité commerciale. Ensemble des actifs dont dispose une entreprise pour faire face à ses paiements et qui sont rapidement réalisables. Les disponibilités forment ce qu'on appelle encore le fonds de roulement (Larousse commercial illustré. 1930).
· Disponibilités monétaires. " Partie de la masse monétaire d'un pays, constituée par les billets et la monnaie métallique, les dépôts à vue et les dépôts à terme " (Centre International du Droit des Affaires (CIDA) 1973). Au cours de la récente réunion du Conseil national du crédit, M. W. Baumgartner a exposé les éléments des disponibilités monétaires tels qu'ils se situaient au 30 novembre 1951 (Le Monde. 19 janvier 1952, page 11, colonne 2 ).
B.— [En parlant de pers]
1. DROIT ADMINISTRATIF.
a) Situation d'un fonctionnaire qui d'office ou sur sa demande est déchargé de l'exercice de ses fonctions, tout en conservant son grade. Durée, période, temps de disponibilité.
— En disponibilité Fonctionnaire, préfet en disponibilité. M. Godeau avait toute la nuit à sa gauche un juge de la cour de cassation (mis en disponibilité pour attentat à la pudeur) (MARCEL JOUHANDEAU, Monsieur Godeau intime, 1926, page 28) :
Ø 2. Le fonctionnaire mis en disponibilité sur sa demande n'a droit à aucune rémunération. Une exception est prévue en faveur de la femme fonctionnaire admise à la disponibilité pour élever ses enfants, qui conserve le droit au versement des allocations familiales.
Encyclopédie pratique de l'éducation en France (IPN ET SEDE, 1960) 1960, page 298.
SYNTAXE : Diplomate (mis) en disponibilité; mise en disponibilité de droit, d'office, à la demande; pour charge de famille, pour convenances personnelles, pour étude, pour raisons personnelles, de santé; mise en disponibilité à demi-traitement.
b) Dans le domaine militaire " État d'un militaire maintenu ou renvoyé dans ses foyers avant l'expiration de la durée légale du service actif, alors qu'il ne cesse pas d'être apte au service " (Vocabulaire juridique (HENRI CAPITANT)).
· Par métonymie. Ensemble des militaires se trouvant dans cet état. Hommes de la disponibilité. Les militaires de la disponibilité et de la réserve sont tenus de répondre aux convocations qui leur sont adressées pour effectuer des stages ou des périodes d'exercice (Brochure du sous-officier de réserve. 1973, page 7 ).
— En disponibilité [En parlant d'un officier appartenant aux cadres de l'armée] Momentanément sans emploi. Commandant, général, officier (mis) en disponibilité, envoyé en disponibilité. Voilà donc le général d'Amade en disponibilité (JEAN JAURÈS, Europe incertaine. 1914, page 117 ).
c) Par analogie.
— [En parlant d'une personnalité qui cesse toute manifestation publique] Il [Delobelle] fit son entrée, escorté d'un financier du théâtre de Metz, et d'un comique du théâtre d'Angers, tous deux en disponibilité (ALPHONSE DAUDET, Fromont jeune et Risler aîné, 1874, page 179 ). V. Hugo (...) se tient en disponibilité sept ans. Il cesse de publier (ALBERT THIBAUDET, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours, 1936, page 148 ).
— Possibilité, pour une personne sans engagement ni obligation, de jouir d'une totale liberté de mouvement, d'action. Étrange situation du voyageur en sursis. Il a fait ses bagages, ses adieux, et trouve soudain son temps vide de tout engagement. Ce devait être une joie que cette totale disponibilité dont on rêve aux jours de surmenage (ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, Journal, États-Unis, 1946, page 246 ).
2. Au figuré.
a) [En parlant de l'activité de l'esprit] Situation intellectuelle de celui qui est disponible, qui n'est pas limité par des choix antérieurs. Disponibilité de l'esprit, de la pensée; état de disponibilité :
Ø 3. Un savant a appelé le fait par lequel l'esprit scientifique, devant une situation, prévoit, en vertu d'une loi, un phénomène déterminé : la restriction de l'attente. Le dogme de la disponibilité est le refus de cette restriction, mais la volonté de l'attente totale, la résolution, éminemment sensuelle, de jouir de tous les possibles sans exception.
JULIEN BENDA, La France byzantine ou le Triomphe de la littérature pure. 1945, page 33.
Remarque : On rencontre dans la documentation un emploi où la réceptivité s'applique au corps humain. Disponibilité de la chair; chair poreuse et que semble envahir trop délicieusement chaque chose (ANDRÉ GIDE, Les Nourritures terrestres, 1897, page 221).
b) [En parlant d'un sentiment, d'une tendance, etc.] Capacité d'éprouver. Disponibilité de compassion, d'enthousiasme. Je constate (...) combien mes disponibilités de sympathie diminuent. À présent, (...) quand je manifeste de la sympathie, c'est pour continuer un geste imprudemment commencé (ANDRÉ GIDE, Journal, 1905, page 163 ).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 185.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 967 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: DISPONIBILITÉ, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit