NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: DORTOIR, substantif ... Dictionnaire en ligne: DORYPHORE, substanti ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: DORURE, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: DORURE, substantif féminin.



Publié le : 22/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


DORURE, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: DORURE, substantif féminin.



Dictionnaire en ligne:


DORURE, substantif féminin.
A.— TECHNOLOGIE et. usuel.
1. Pellicule d'or recouvrant un objet, une surface. La dorure d'un cadre, d'un livre, d'un bijou. La bibliothèque avec les cuirs fauves et les dorures des vieux livres (PAUL ARÈNE, Jean des Figues, 1870, page 42 ). Est-ce qu'en deux ans les miroirs s'étaient ternis? La dorure des cadres italiens s'était-elle écaillée? (MAURICE DRUON, Les Grandes familles, tome 2, 1948, page 230) :
Ø 1. La rampe était une merveille de fer forgé, dont la vieille dorure faisait courir une lueur discrète le long des marches de marbre rouge.
GUY DE MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885, page 331.
2. Par métonymie.
a) Technique par laquelle on recouvre un objet d'une pellicule d'or. Dorure à froid, au mercure, au trempé; dorure galvanique. La dorure à l'huile (...) résulte de l'application des feuilles d'or sur une couche de mixtion (E. ROBINOT, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment, 1930, page 29 ).
b) Objet ou ornement doré servant à la décoration. Son carrosse est peint comme un clavecin, plus rehaussé de dorures qu'une chapelle miraculeuse péruvienne (PAUL MORAND, Londres, 1933, page 251 ). Je pensais que sous ces broderies, sous ces diamants, sous ces galons et ces dorures, il y avait des muscles comme tous les muscles (GEORGES DUHAMEL, Les Maîtres, 1937, page 227) :
Ø 2. Je n'en vis d'abord que des dorures. Des fils d'or, des feuillages d'or dont les uns étaient des reflets sur des galbes de meubles et les autres les rameaux de grands cadres à portraits...
JEAN GIONO, Un Roi sans divertissement, 1947, page 164.
Remarque : Dans cet emploi, dorure est généralement employé au pluriel et comporte souvent une connotation péjorative.
— Populaire. Bijou. Mme. Michon avait sorti toutes ses dorures (ARISTIDE BRUANT, Dictionnaire français-argot, 1901, page 58 ).
— Spécialement. CUISINE. Préparation d'oeufs battus appliquée avant cuisson sur des pâtes et d'autres plats que l'on veut dorer. La dorure se met sur les pâtes à l'aide d'un pinceau de soie ou de plume (NOUVEAU LAROUSSE GASTRONOMIQUE (MONTAGNÉ) 1967).
— Par analogie. [Dans le domaine artistique] Ornement très apparent. Une musique discrètement descriptive, très ornementée, cernée de dorures rutilantes (Combat. 19-20 janvier 1952, page 3, colonne 1) :
Ø 3.... Chambry, a publié, chez Garnier, une traduction des bucoliques grecs, Théocrite en tête, qui est une merveille et restitue, dans notre langage, les finesses, perspectives et dorures de l'original.
LÉON DAUDET, Les Universaux, 1935, page 155.
B.— Caractère de ce qui a une couleur, un éclat doré. Comment dire ces noirs si fermes et si fins [des toiles de Fortuny] , ces délices de satin pâles, la dorure basanée des visages (CAMILLE MAUCLAIR, De Watteau à Whistler, 1905, page 165 ). Des nuées d'éphémères dansaient dans la dorure du couchant (ANDRÉ GIDE, Journal, 1939, page 407) :
Ø 4. Un souffle de vent passa et fendit le rideau de fumée, et dans la déchirure la tragique bastille, soudainement démasquée, se dressa visible tout entière (...) avec la magnifique dorure de l'incendie...
VICTOR HUGO, Quatre-vingt treize, 1874, page 188.
C.— Par analogie et au figuré, emplois littéraires. Apparence de richesse d'une situation aisée. Oh! que Versailles était superbe (...) Là, tout homme avait sa dorure. Tout du maître suivait la loi ( VICTOR HUGO, Les Voix intérieures, 1837, page 214 ). Non pas le monde, avec ses tentations vulgaires et, au bout du compte, la même pauvreté recouverte d'un peu de dorure, mais la noblesse dans ce qu'elle a de plus pur (JEAN GIONO, Angelo, 1958, page 201) :
Ø 5.... sans doute, sous cette superficie brillante et cette dorure de carrousel [du règne de Louis XIV] , il y a bien assez de vices pour déborder de nouveau en une autre régence, surtout quand le bigotisme d'une fin de règne les aura fait fermenter.
CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Portraits de femmes, 1844, page 9.
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 260. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 313, b) 690; XXe. siècle : a) 353, b) 255.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 658 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: DORURE, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit