NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: ÉCHOUEMENT, substant ... Dictionnaire en ligne: Éborgnement, substa ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: ÉCHOUER, verbe.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: ÉCHOUER, verbe.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


ÉCHOUER, verbe.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: ÉCHOUER, verbe.



Dictionnaire en ligne:


ÉCHOUER, verbe.
A.— Emploi transitif, vieilli.
1. [L'objet désigne une embarcation] Jeter un navire, une embarcation, sur le rivage, sur un haut-fond et l'y immobiliser. Le banc de galets où les pêcheurs échouaient leurs barques (ÉMILE ZOLA, La Joie de vivre, 1884, page 841) :
Ø 1. Je ne croyais pas être exposé au moindre danger, puisqu'en gagnant seulement vingt toises sur l'un ou l'autre bord, nous avions toujours la ressource d'échouer nos canots sur le rivage.
Voyage de la Pérouse autour du monde (MILET DE MUREAU) tome 2, 1797, page 171.
2. Par analogie.
a) [L'objet désigne un animal marin] Ils échouent la baleine sur la place disposée en talus ( Voyage de la Pérouse autour du monde (MILET DE MUREAU) tome 4, 1797, page 78 ).
b) [L'objet désigne une chose qui flotte sur l'eau] Le fleuve s'en empare (des arbres déracinés), les pousse au golfe mexicain, les échoue sur des bancs de sable (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Atala, 1803, page 20 ).
B.— Emploi intransitif, usuel.
1. [Le sujet désigne un navire, une embarcation] Heurter, par accident ou volontairement, le rivage ou le fond marin et s'y immobiliser, ne plus pouvoir flotter. Synonymes : se briser, toucher le fond; antonymes : flotter, se renflouer, voguer :
Ø 2. Au-dessus, l'éclatante roue
Fait tourner les astres au ciel;
Et cependant le vent se joue,
Le flot grossit, la barque échoue;
Chaque astre revient éternel.
CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Poésies complètes, 1829, page 91.
— Par métonymie. [Les marins pour le navire] Nous échouâmes sur un banc de sable (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932). Mon espoir, vous le pensez bien, n'était point d'entrer l'« Orénoque » dans un port (...) je ne demandais qu'à échouer à la côte et à me sauver à la nage (HECTOR MALOT, Romain Kalbris, 1869, page 232 ).
SYNTAXE : a) Échouer + complément circonstanciel. de lieu. Échouer au port, sur un banc, un écueil, des sables. b) Verbe + échouer. Aller, venir échouer.
2. Par analogie.
a) [Le sujet désigne un animal marin] On trouva une baleine qui avait échoué à la côte, sur la côte (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932).
b) [Le sujet désigne une personne] Un fidèle serviteur de la famille recueille les deux naufragés qui échouent avant que le ballon plane au-dessus de la mer (EUGÈNE SCHNEIDER. Le Charbon, son histoire, destin, 1945, page 230 ).
— Par extension, expression familière. [À propos d'une personne] Être amené dans un lieu, dans un état que l'on n'a pas choisi et s'y installer. Tu ne te moqueras pas de moi si je déchois, et si j'échoue dans la maladie, l'ivrognerie ou l'abrutissement (VALÉRY LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, page 349 ).
— Péjoratif. Ce bar, où Léontine échouait à présent toutes les nuits, avait pour habitués des débardeurs (...) et quelquefois de vieilles femmes sordides qui se régalaient de vin rouge (FRANCIS CARCO, L'Homme traqué, 1922, page 153 ).
3. Au figuré. [En parlant d'une personne ou de ce qu'elle a entrepris ou produit] Se heurter à un obstacle social, moral ou intellectuel et ne pas réussir à le surmonter; subir un échec. N'entreprenez pas cette affaire, vous y échouerez (Dictionnaire de l'Académie Française 1835-1932); échouer au baccalauréat. Les meilleures raisons ont échoué contre ses refus (NÉPOMUCÈNE LEMERCIER, Pinto, 1800, I, 2, page 34 ). Telles femmes, pendant la terreur, avoient donné des preuves multipliées d'héroïsme, de qui la vertu est venue depuis échouer contre un bouquet de fleurs, une fête nouvelle (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Le Génie du christianisme, tome 1, 1803, page 286) :
Ø 3. Voilà comment il se fait qu'après tant de désillusions, l'appétit du bien, la soif d'une conscience de plus en plus étendue ne s'éteignent jamais dans l'humanité. Antistius renaîtra éternellement pour échouer éternellement, et, en définitive, il se trouvera que la totalité de ses échecs vaudra une victoire.
ERNEST RENAN, Drames philosophiques, Le Prêtre de Nemi, 1885, page 529.
— Emploi factitif. Faire échouer un plan. La débâcle russe qui commença au mois de mai fit échouer le plan d'action du grand-duc Nicolas (MARÉCHAL JOSEPH JOFFRE, Mémoires, tome 2, 1931, page 98 ).
SYNTAXE : a) Échouer + adverbe Échouer complètement, misérablement, souvent, totalement. b) Échouer + substantif complément d'objet Faire échouer une attaque, une entreprise, un projet, une tentative; échouer à un examen, dans la/une tentative. c) Verbe semi-auxiliaire ou substantif abstrait + échouer. Laisser, voir échouer; (la) crainte d'échouer. PARADIGMES. a) (Quasi-)synonymes : [Le complément d'objet désigne une chose] . Avorter, manquer, rater, tomber. [Le sujet désigne une personne] . Essuyer un échec. b) (Quasi-)antonymes gagner, réussir, riompher.
C.— Emploi pronominal à sens passif ou subjectif.
1. [Le sujet désigne une embarcation] Se jeter sur le sable du rivage, sur un haut-fond. Haler le navire par l'arrière au cas où son avant viendrait à s'échouer (A. CRONEAU, Construction pratique des navires de guerre, tome 2, 1892, page 200 ). Le navire qui suivait la côte de très près à demi-vitesse s'échoua brutalement (JEAN-BAPTISTE CHARCOT, La Mer de Groënland, 1929, page 50 ).
— Par métaphore. Ces jardins sous l'air bleuissant où la barque du vent s'échoue au coeur des massifs gémissants et où gloussent d'extase perpétuelle les eaux glissantes et retombantes (VALÉRY LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, page 267 ).
2. Par analogie. [Le sujet désigne une personne ou une chose] Le vaurien jugea raisonnable de se reposer. — Échouons-nous, se dit-il en gagnant la berge opposée à la route de Bougival à Port-Marly. (...) Une fois déshabillé, Rocambole se roula dans le sable et s'y enterra à moitié (PIERRE-ALEXIS, VICOMTE PONSON DU TERRAIL, Rocambole, les drames de Paris, tome 1, 1859, page 620 ). Deux barils (...) solidement attachés à une large caisse qui, soutenue par eux, avait ainsi flotté jusqu'au moment où elle était venue s'échouer sur le rivage (JULES VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, page 221 ).
3. Par extension. [Le sujet désigne des personnes] Arriver dans un lieu inattendu et s'y installer. D'un pas de flânerie, ils descendirent, hésitèrent, s'échouèrent enfin dans un petit café (ÉMILE ZOLA, L'Œuvre, 1886, page 145 ).
— Par analogie. [En parlant d'animés non humains] " Auxiliaire : Le navire a échoué ou est échoué sur un banc de sable en vue des côtes. Avoir marque l'action; être, l'état qui résulte de l'action accomplie. On peut dire aussi s'échouer : Le navire s'est échoué. Au sens figuré, on ne dit pas d'une personne ou d'une entreprise qu'elle est échouée. On dit toujours : a " (Dictionnaire des difficultés grammaticales et lexicologiques (JOSEPH HANSE) 1949).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 857. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 070, b) 1 039; XXe. siècle : a) 1 293, b) 1 394.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 1095 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: ÉCHOUER, verbe." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit