LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EFFUSER, verbe trans ... Dictionnaire en ligne: EFFUSER, verbe trans ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: EFFUSION, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: EFFUSION, substantif féminin.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


EFFUSION, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: EFFUSION, substantif féminin.



Dictionnaire en ligne:


EFFUSION, substantif féminin.
A.— Action de (se) répandre; épanchement.
1. Vieux. Action de répandre un liquide. Puis l'archevêque lui fit les onctions avec l'huile mystérieuse (...) Cette effusion d'huile, dont étaient consacrés les rois dans Israël, rendait brillants et forts les rois (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Vie de Jeanne d'Arc, tome 1, 1908, page 519 ).
2. Action de se répandre; son résultat. Effusion de larmes, de sang. Synonymes : écoulement, épanchement. Ils ont horreur de l'effusion du sang, des coups de feu (ANDRÉ GIDE, Journal, 1935, page 1232 ). On note dans l'épaisseur du muscle de petites effusions sanguines (ERNEST GARCIN, Guide vétérinaire, 1944, page 189) :
Ø 1. La douleur aiguë, à laquelle il avait répondu d'abord par un gémissement sourd, puis seulement de profonds soupirs, était comme noyée dans l'effusion du sang tiède qui ruisselait sur ses reins et dont il sentait seulement la terrible caresse.
GEORGES BERNANOS, Sous le soleil de Satan, 1926, page 149.
— Par métaphore. Et en regardant, en suivant des yeux la douce tension, l'inclinaison fervente de ses [du clocher] pentes de pierre qui se rapprochaient en s'élevant comme des mains jointes qui prient, elle [ma grand'mère] s'unissait si bien à l'effusion de la flèche, que son regard semblait s'élancer avec elle (MARCEL PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, page 64 ).
— Spécialement. MÉDECINE. " Épanchement d'un liquide hors de l'organe qui le contenait " (Dictionnaire français de médecine et de biologie (ALEXANDRE MANUILA, LUDMILLA MANUILA, M. NICOLE, H. LAMBERT) tome 2 1971). Synonyme : épanchement. Tubeuf se relève avec une blessure à la joue : « plaie de deux pouces de longueur en travers et du côté de l'extrémité antérieure » qui a pénétré « jusqu'à l'os de la pommette avec effusion de sang et ecchymose » (EUGÈNE SCHNEIDER. Le Charbon, son histoire, destin, 1945, page 131 ).
B.— Par analogie. PHYSIQUE. [En parlant d'un gaz] Écoulement d'un gaz par un orifice étroit. La vitesse d'effusion d'un gaz suit la loi de Graham. On prévoit une séparation partielle de molécules gazeuses isotopiques, lors de leur diffusion au travers d'une paroi poreuse, ou de l'effusion, c'est-à-dire, écoulement au travers d'un orifice en paroi mince (MARIE SKLODOWSKA, MADAME CURIE, L'Isotopie et les éléments isotopes, 1924, page 181 ).
C.— Au figuré.
1. THÉOLOGIE. Action de communiquer avec abondance un don. Effusion de grâces. Le goût de sa pauvre servante pour ce qu'elle appelait naïvement « rendre service » lui semble tantôt une merveilleuse effusion des grâces du ciel, tantôt le pli avilissant de serviles hérédités (CHARLES MAURRAS, Le Chemin de Paradis. 1894, page XXVI. ).
2. Usuel.
a) Effusion de.. Flot de. Une effusion de paroles, de signes. Rougissant, pâlissant — tantôt avec une effusion de mots volubile, tantôt dans un mutisme impossible à conjurer (JULIEN GRACQ, Un Beau ténébreux. 1945, page 121) :
Ø 2.... il lui fallait [au Nabab] toute sa force pour ne pas manifester par quelque joyeux hourrah, une intempestive effusion de gestes et de paroles, ce mouvement d'allégresse physique qui agitait tout son être...
ALPHONSE DAUDET, Le Nabab, 1877, page 78.
b) [En parlant de sentiments]
— [Avec complément de nom] Action de donner libre cours à des sentiments profonds. Effusion d'amitié. Synonymes : élan, transport. Au retour, il y avait une grande effusion de joie, des embrassements pleins de cordialité (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Volupté, tome 2, 1834, page 224 ). Ma chère lumière, je te baise avec une ardeur, une étreinte de vie, une effusion d'âme, sans exemple dans ma vie (HONORÉ DE BALZAC, Lettres à l'Étrangère, tome 1, 1850, page 56) :
Ø 3. Ici, c'est l'amour qui parle avec son lyrisme, qui est vrai; c'est vraiment l'effusion du coeur, la fraîcheur inimitable de la jeunesse et ses balbutiements émerveillés.
JULIEN GREEN, Journal, 1945, page 214.
— [Sans complément] C'était l'heure des effusions, des confidences (ALPHONSE DAUDET, Les Femmes d'artistes, 1874, page 7 ). Je ne haïrais rien autant, en ce moment-ci, qu'une effusion sentimentale (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Terre des hommes, 1939, page 224) :
Ø 4. Alors commençaient les effusions; les baisers claquaient sur les joues des cousins, se multipliaient par les joues des tantes et des oncles, s'additionnaient, et faisaient quarante-huit.
MARCEL AYMÉ, La Jument verte, 1933, page 133.
SYNTAXE : Effusion bruyante, excessive, idyllique, laudative, passionnée; redouter les effusions; couper court, céder aux effusions; prévenir toute effusion; serrer les mains avec effusion, remercier avec effusion.
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 846. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 036, b) 1 778; XXe. siècle : a) 1 187, b) 1 046.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 743 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: EFFUSION, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit