NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EMBRASÉ, -ÉE, partic ... Dictionnaire en ligne: EMBRASEMENT, substan ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: ÉLOCUTION, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: ÉLOCUTION, substantif féminin.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


ÉLOCUTION, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: ÉLOCUTION, substantif féminin.



Dictionnaire en ligne:


ÉLOCUTION, substantif féminin.
A.— Manière d'articuler les sons en parlant Élocution aisée, facile, rapide; exercice d'élocution. Synonymes : diction, prononciation. Ses alternatives de souffle donnaient à son élocution entrecoupée un caractère plus angoissant encore que les phrases qu'il prononçait (PAUL BOURGET, Le Sens de la mort, 1915, page 308 ). Pour les gestes, c'est passable, encore qu'il y ait bien à redire. Mais pour l'élocution, tout est à recommencer. D'abord, pas de postillons, vous m'entendez (GEORGES DUHAMEL, Combat contre les ombres, 1939, page 42) :
Ø 1. Il y a deux façons d'être spirituel : par l'esprit qu'on met dans ce qu'on dit (...) et par celui qu'on met dans sa manière de dire. (...) Par une certaine élocution, insistance sur les finales, par certains déplacements de voix, certaines mimiques amusantes, certaines tournures elliptiques, sibyllines;...
ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, page 966.
SYNTAXE : Élocution naturelle, puérile, affectée; difficulté, facilité, particularité, vitesse d'élocution.
— Par analogie. Quand on compare ces deux instruments [la clarinette et la flûte] , leur élocution n'est pas absolument semblable (ERNEST GUIRAUD, HENRI BUSSER, Traité pratique d'instrumentation, 1933, page 57 ).
B.— Par extension. Manière de choisir et d'arranger les mots par lesquels on veut s'exprimer. Élocution savante, fleurie, naturelle; talent d'élocution. Synonyme : style. La saison des touristes est close; votre accent n'indique pas un indigène ni votre élocution un commis-voyageur (ALEXANDRE ARNOUX, Le Chiffre 1926, page 126) :
Ø 2. On aimera à retrouver dans cette lettre l'élocution d'une société choisie, ce style rendu grave et doux par la politesse, la religion et les moeurs; excellence de ton dont nous sommes si loin aujourd'hui.
FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, tome 2, 1848, page 262.
— Par analogie. À l'école de Mannheim, il a [Mozart] assoupli son orchestre, à celle de Paris, il a simplifié son pathétique et clarifié son élocution (HENRI GHÉON, Promenades avec Mozart. 1932, page 146 ).
— Spécialement " Celle des trois parties de la rhétorique qui a pour objet le choix et l'arrangement des mots " (Dictionnaire de l'Académie Française).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 82.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 343 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: ÉLOCUTION, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit