NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: IL1, (IL, ILS, ELLE2 ... Dictionnaire en ligne: ÉMANCIPER, verbe tra ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.



Dictionnaire en ligne:


ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
I.— Participe passé de émanciper*
II.— Adjectif.
A.— DROIT. Qui est affranchi de la puissance paternelle ou tutélaire. Le mineur émancipé qui fait un commerce, est réputé majeur pour les faits relatifs à ce commerce (Code civil des Français (ou Code Napoléon) 1804, article 487, page 90 ).
B.— Par extension.
1. Qui est libéré d'un état de dépendance, d'une contrainte. Jouffroy parle quelque part de « la joie de ne pas croire » (...) elle éclate couramment chez le moujik russe émancipé (MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 8, 1909-11, page 162 ). L'Irlande émancipée et l'Angleterre en esclavage (ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, La Vie de Disraëli, 1927, page 118 ). L'Amérique émancipée de la tutelle européenne, fait prévaloir ses goûts de peuple jeune (JEAN-RICHARD BLOCH, Destin du siècle, 1931, page 140) :
Ø 1.... cette préoccupation de la mort, ce fond de terreur, que laissent toujours au fond des plus émancipés et des plus libres de pensée les éducations religieuses.
EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, juin 1859, page 614.
2. Au figuré. [En parlant d'une personne, de la manière d'être] Qui est affranchi de tout préjugé, de toute convention. Manières émancipées. Pauline (...) intervient de son air libre de grande fille émancipée (ÉMILE ZOLA, Une Page d'amour, 1878, page 841 ). Libre d'allures et de coeur (...) émancipée, hardie, entreprenante, audacieuse, enfin au-dessus de tout préjugé (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, La Fenêtre, 1882, page 883) :
Ø 2.... ils avaient perdu l'habitude d'être traités en mômes... ils étaient trop émancipés!... ils se rendaient plus compte des choses de l'obéissance!...
LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Mort à crédit, 1936, page 646.
— Emploi comme substantif. Personne ne s'embarrassant pas de préjugés, de conventions morales ou sociales. Quoique lectrice et admiratrice de Rousseau, Mme. de Verdelin n'était donc pas une insurgée du sexe ni une émancipée (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, tome 9, 1863-69, page 415) :
Ø 3. Il ne s'illusionnait pas sur la durée de leur liaison. « Curieux », songeait-il, « cet attrait que j'ai toujours eu pour ces émancipées au sang chaud... »
ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, page 218.
Fréquence absolue littéraire : 132.

Forme dérivée du verbe "émanciper"
émanciper
ÉMANCIPER, verbe transitif.
A.— Libérer d'une tutelle.
1. DROIT.
a) DROIT CIVIL. Affranchir un mineur de la puissance paternelle ou de la tutelle. On m'avait émancipé, ce qui m'avait donné la libre disposition de la fortune de mon oncle l'Indien (HECTOR MALOT, Romain Kalbris, 1869, page 253 ). Le mariage émancipe de plein droit (ÉMILE ZOLA, La Joie de vivre, 1884, page 881) :
Ø 1. Le mineur, même non marié, pourra être émancipé par son père, ou, à défaut de père, par sa mère, lorsqu'il aura atteint l'âge de quinze ans révolus.
Code civil des Français (ou Code Napoléon) 1804, article 477, page 88.
b) DROIT ROMAIN. Affranchir le fils de la tutelle du père par trois émancipations fictives. Droit d'émanciper, c'est-à-dire d'exclure un fils de la famille et du culte (NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique, 1864, page 108) :
Ø 2. Le fils échappe au père comme l'épouse. Trois ventes simulées l'émancipent. La forme de l'affranchissement est dure, il est vrai, il ne s'obtient qu'en constatant l'esclavage.
JULES MICHELET, Histoire romaine, tome 1, 1831, page 127.
2. Par extension. Libérer d'un état de dépendance, d'une sujétion juridique, morale ou sociale. Émanciper des esclaves, une colonie. La distribution des prix, dernier acte de ma vie de dépendance qui m'émancipait (EUGÈNE FROMENTIN, Dominique, 1863, page 126 ). Le tzar Alexandre était un homme bienveillant N'est-ce pas lui, d'ailleurs, qui a émancipé les serfs? (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, Opinion publique, 1881, page 366) :
Ø 3.... voilà au moins des gars [Diderot, Voltaire, Carnot] qui ne le laissent pas crever dans l'ignorance et le fétichisme le bon peuple! ils lui montrent eux les routes de la liberté! ils l'émancipent! ça n'a pas traîné! que tout le monde d'abord sache lire les journaux!
LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, page 87.
· Emploi pronominal réfléchi. L'humanité s'est définitivement émancipée, elle s'est constituée personne libre, voulant se conduire elle-même (ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890, page 30 ).
— Émanciper + complément secondaire introduit par de, précisant l'origine de la sujétion. Un jeune Juif, David Alroy, (...) vers le XIIIe. siècle avait voulu émanciper son peuple de la domination turque (ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, La Vie de Disraëli, 1927, page 56 ). Le prolétariat, (...) la classe qui, en s'émancipant, émancipera l'humanité du travail servile et fera de l'animal humain un être libre (PAUL ÉLUARD, Donner à voir, 1939, page 159 ).
· Emploi pronominal réfléchi. Il arriva un moment où les beaux-esprits du second Port-Royal s'émancipèrent de M. Singlin (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Port-Royal, tome 1, 1840, page 478 ). Les plus hardis novateurs ont peine à s'émanciper totalement de leur époque (EDMOND ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943, page 21 ).
B.— Au figuré, emploi pronominal réfléchi, parfois avec une nuance péjorative. Se libérer, se dégager d'une dépendance morale, des préjugés de son époque, etc. Je voulais m'émanciper jusqu'à déposer un baiser sur sa chaste épaule (ALEXANDRE DUMAS PÈRE. Le Comte de Monte-Cristo, tome 1, 1846, page 540 ). Il s'émancipait, buvait la goutte, prenait la taille au sexe (ÉMILE ZOLA, Une Page d'amour, 1878, page 957 ). S'émancipant quand il était avec M. de Charlus, il employait un langage que détestait le baron (MARCEL PROUST, La Prisonnière, 1922, page 46) :
Ø 4.... aussitôt son deuil fini elle « sortirait », ce qui était bien loin de ses habitudes, (...) elle ferait des voyages, enfin ce que le monde appelle « s'émanciper », qui est s'occuper un peu de soi-même et d'être heureux à son tour.
HENRI DE MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, page 1263.
— S'émanciper avec quelqu'un.. Prendre des libertés avec quelqu'un; se permettre des privautés avec une femme. [La fillette] donnait des coups de griffe à ceux qui voulaient s'émanciper avec elle (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, tome 2, 1858, page 271 ).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 93.



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 1028 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: ÉMANCIPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit