Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EMBARRASSÉ, -ÉE, par ... Dictionnaire en ligne: EMBARRER, verbe tran ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:

 embarrasser
EMBARRASSER, verbe transitif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif.



Dictionnaire en ligne:

embarrasser
EMBARRASSER, verbe transitif.
A.— Emploi transitif.
1. [Le complément désigne ordinairement un inanimé] Encombrer. Embarrasser le passage. Apparemment, ces gens-là font travailler ma pauvre folle de fille par les missionnaires qui embarrassent Nancy de leurs processions et de leurs fanfares (PAUL ADAM, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, page 428 ).
2. [Le complément désigne ordinairement un animé, une partie de son corps ou une de ses manifestations physiques] Gêner (dans son mouvement). Un tronçon de ma lance embarrasse ses pas (PIERRE-MARIE-FRANÇOIS-LOUIS BAOUR-LORMIAN, Ossian, 1827, page 106 ). Alors, pour vous obliger, je garderai ce petit paquet que vous avez sous le bras et qui pourrait vous embarrasser (HENRI MURGER, Scènes de la vie de bohème, 1851, page 21) :
Ø 1. Et, luttant au-dessus contre ces tourbillons,
(Ah! je les reconnus), deux pauvres tourterelles,
Dont la poudre glacée embarrassait les ailes,
Cherchant à s'échapper de ce tombeau mouvant,...
ALPHONSE DE LAMARTINE, Jocelyn, 1836, page 774.
— En particulier. [Le complément désigne un organe] Gêner (dans son fonctionnement).
· Embarrasser l'estomac. Mon estomac est embarrassé (MARIE-FRANÇOISE-PIERRE GONCTHIER DE BIRAN, DIT MAINE DE BIRAN, Journal, 1817, page 5 ).
· Embarrasser le larynx. Le larynx est-il encore embarrassé par des concrétions? (PIERRE BRETONNEAU, Des Inflammations spéciales du tissu muqueux et en particulier de la diphtérie, 1826, page 317 ).
— Familier. Gêner quelqu'un par sa présence. J'ai eu peur de l'embarrasser, de lui faire perdre son temps et je me suis par discrétion abstenu d'aller le voir (GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, En route, tome 1, 1895, page 81 ).
3. Au figuré. Mettre dans l'embarras, dans une position difficile; placer dans l'incertitude. Son regard surpris embarrassa et irrita Julien (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Le Rouge et le Noir, 1830, page 373 ). Je n'ai pas eu de veine, poursuivait-il, sans se rendre compte qu'il m'embarrassait avec ses confidences (LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, page 201 ).
— Vieux. Être embarrassé de.. Avoir des difficultés sous le rapport de. Mais je suis aussi embarrassé d'argent que j'ai été au large jusqu'ici (ALPHONSE DE LAMARTINE, Correspondance générale. 1835, page 104 ).
B.— Emploi pronominal réfléchi.
1. S'embarrasser dans.. S'empêtrer dans. La robe de Jenny s'embarrassa dans un buisson d'acacia (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, De l'amour, 1822, page 95 ).
· Au figuré. Emma s'embarrassait un peu dans ses calculs (GUSTAVE FLAUBERT, Madame Bovary, tome 2, 1857, page 123 ).
— emploi absolu. Être entravé dans son fonctionnement normal. La respiration s'embarrasse (CHARLES DOPTER. Nouveau traité de médecine, fascicule 1, 1926, page 415 ). Sa parole s'embarrassa bientôt (JOSEPH MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, tome 2, 1933, page 358 ).
2. S'embarrasser de.. S'encombrer.
a) de quelque chose. S'embarrasser d'un parapluie :
Ø 2. Celui-ci, (...), employa toute la réserve, le ménagement, la gravité possibles, pour leur persuader, avant de s'embarrasser de boulets rouges, d'essayer à froid, pour bien s'assurer de la portée.
EMMANUEL DIEUDONNÉ, COMTE DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, tome 1, 1823, page 92.
b) de quelqu'un. Un esprit négatif, un intellectuel, j'avais bien besoin de m'embarrasser de lui (JEAN-PAUL SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, page 244 ). Vous ne pensez pas que je suis assez bête pour m'embarrasser d'un pareil abruti (MARCEL AYMÉ, La Tête des autres, 1952, page 236 ).
— Au figuré. Se préoccuper exagérément de. S'embarrasser de scrupules. Hartmann ne s'embarrasse pas de l'objection (Dictionnaire de théologie catholique (A. VACANT, E. MANGENOT) tome 4, 1re. partie 1920 :
Ø 3. Mais alors les nations seront trop indifférentes en matières religieuses, et trop corrompues pour s'embarrasser de rêveries du nouvel envoyé,...
FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Essai sur les Révolutions, tome 2, 1797, page 393.
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 974. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 878, b) 1 579; XXe. siècle : a) 1 364, b) 872.



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Dictionnaire en ligne:

 embarrasser
EMBARRASSER, verbe transitif. Corrigé de 633 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Dictionnaire en ligne: embarrasser EMBARRASSER, verbe transitif.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit