NoCopy.net

Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EMBELLIE, substantif ... Dictionnaire en ligne: EMBELLISSEMENT, subs ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


EMBELLIR, verbe.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe.



Dictionnaire en ligne:


EMBELLIR, verbe.
I.— Emploi transitif.
A.— Rendre beau* ou plus beau.
1. [L'objet désigne une personne considérée du point de vue de ses qualités physiques] Antoine reporta son regard sur la mère. Tant de douceur et de tristesse embellissait ce visage fané (ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Consultation, 1928, page 1104) :
Ø 1.... derrière elles descend Luce, légère comme un angora blanc, gentille avec ses boucles molles et mobiles, son teint de rose fraîche. Ne lui faudrait-il, comme à sa soeur, qu'une passion heureuse pour l'embellir tout à fait?
GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, Claudine à l'école, 1900, page 286.
· Emploi pronominal.
Réfléchi direct. À son âge, une jeune personne devrait chérir la simplicité et savoir s'embellir à peu de frais (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Valentine, 1832, page 12 ).
Réfléchi indirect. [L'objet désigne un aspect du corps] Il [Grimm] se mettait du blanc pour s'embellir le teint (JEAN GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1950, page 223 ).
— Spécialement. Faire apparaître plus beau que nature, avantager :
Ø 2. Il y a du ridicule dans la prétention du tyran qui se fait peindre, ou sa maîtresse, et qui veut que le modèle soit embelli, j'entends débarrassé de ces traits vulgaires et brutalement expressifs qui assurent la première ressemblance;...
ÉMILE-AUGUSTE CHARTIER, DIT ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, page 251.
· Absolument. « Les photographies du père Franck embellissent toujours » (HENRI, ALBAN FOURNIER, DIT ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec Jacques Rivière] , 1906, page 303 ).
2. [L'objet désigne une chose] Orner. La pharmacie (...)! Le soir (...) quand son quinquet est allumé et que les bocaux rouges et verts qui embellissent sa devanture allongent au loin (...) leurs deux clartés de couleur (GUSTAVE FLAUBERT, Madame Bovary, tome 1, 1857, page 82) :
Ø 3.... je n'ai pas le courage de parler des atroces gravures enluminées qui ont la prétention mal placée d'embellir les murailles [des habitations espagnoles] .
THÉOPHILE GAUTIER, Tra los Montes, Voyage en Espagne, 1843, page 106.
· [Avec un complément d'objet second] Je passai devant mon savetier à la jambe unique occupé d'embellir de filigranes d'or ses babouches (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, page 533 ).
B.— Au figuré.
1. a) Rendre plus attrayant, plus agréable. Vous aurez appris sans doute que mon fils était venu embellir ma solitude (JOSEPH, COMTE DE MAISTRE, Correspondance, tome 2, 1806-07, page 116 ). La conversation s'engage avec d'autant plus de chaleur que tout le monde a senti le besoin d'embellir le voyage et d'en charmer les ennuis (HONORÉ DE BALZAC, Un Début dans la vie, 1842, page 351) :
Ø 4. Madame Dupin de Chenonceaux aima religieusement cet homme de bien, partagea ses idées, embellit sa vieillesse par des soins touchants et reçut à Chenonceaux son dernier soupir.
AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 1, 1855, page 49.
· Emploi pronominal à sens passif. Ces méditations confuses dont parfois mon isolement s'embellit (MAURICE BARRÈS, Un Homme libre, 1889, page 176 ).
b) Rendre plus intéressant en ajoutant des détails plus ou moins exacts. Embellir une histoire, un récit. La prétendue trahison du poète fut alors envenimée et embellie des circonstances les plus aggravantes (HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, page 500) :
Ø 5. C'était un conte de fées. Grand-père y ajoutait un peu, pour embellir l'histoire;...
ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, L'Aube, 1904, page 20.
· Absolument. Il y a donc deux manières de falsifier : l'une par le travail d'embellir; l'autre, par l'application à faire vrai (PAUL VALÉRY, Variété II, 1929, page 105 ).
— Emploi pronominal à sens passif. Les informations s'embellissaient en se propageant Dans les journaux étrangers, elles s'agrémentaient de contresens (ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, Les Amies, 1910, page 1908 ).
2. a) Donner plus de noblesse, de grandeur morale. Un ménage uni ne va jamais sans de petits sacrifices réciproques, qui grandissent et embellissent celui qui les fait (ANDRÉ GIDE, Geneviève, ou la Confidence inachevée, 1936, page 1396 ). Il faut des hommes sur la terre qui vivent comme gratuitement et dont la seule fonction soit de l'embellir et de l'anoblir (JEAN GUÉHENNO, Journal d'une révolution, 1937, page 26) :
Ø 6.... je ne crois pas que rien au monde embellisse une âme plus insensiblement, plus naturellement, que l'assurance qu'il y a quelque part, non loin d'elle, un être pur et beau qu'elle peut aimer sans arrièrepensée.
MAURICE MAETERLINCK, Le Trésor des humbles, 1896, page 263.
b) Emploi pronominal à sens passif. Acquérir plus de noblesse, de grandeur morale. L'action terroriste s'embellissait tout d'abord du sacrifice que lui faisait le terroriste (ALBERT CAMUS, L'Homme révolté, 1951, page 210 ).
II.— Emploi intransitif ou pronominal à sens passif. Devenir beau ou plus beau.
A.— Emploi intransitif. Il était grandi et embelli, avec un certain air plus entreprenant et plus tapageur (JULIEN VIAUD, DIT PIERRE LOTI, Mon frère Yves, 1883, page 388 ).
Au fond de nous, un être primitif (...) se réjouit avec confiance d'une suite de jours qui vont verdir, et de semaine en semaine, embellir (MAURICE BARRÈS,La Colline inspirée, 1913, page 245 ).
— Au figuré. Les disparus embellissent dans le souvenir. On les habille pour toujours de leur sourire le plus clair (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, page 361 ).
— Locution, familière. Ne faire que croître* et embellir.
B.— Emploi pronominal à sens passif. La population s'embellit, s'enlaidit dans un rapport exact avec le paysage (JULES MICHELET, Journal, 1838, page 277 ). Leurs visages s'embellirent de regards farouches et elles gardaient leurs enfants serrés contre la poitrine (JEAN GIONO, Le Hussard sur le toit, 1951, page 221 ).
— Spécialement. Paraître plus beau :
Ø 7. Le passé s'adoucit aux yeux de la souffrance, Autant qu'aux jeunes yeux où reluit l'espérance S'embellit l'avenir.
CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Vie et pensées de Joseph Delorme, 1829, page 38.
Remarque : 1. " Embellir se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : il a embelli depuis quelque temps; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : comme cette femme est embellie! " (DICTIONNAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE (ÉMILE LITTRÉ) ). 2. On rencontre dans la documentation a) Le participe présent adjectivé embellissant, ante. Qui embellit. Cette lumière embellissante qui se répand aisément et fait croire à ce qu'on désire, à ce qu'on aimerait (CHARLES-AMÉDÉE DE SAINTE-BEUVE, Correspondance, tome 2, 1818-69, page 451). b) Le participe passé adjectivé embelli, ie. Qui est devenu plus beau. Il demanda comment allait madame des Aubels. — Très bien, répondit Maurice, un peu engraissée et très embellie (FRANCE, Révolte anges, 1914, page 313). Ils font voir l'existence différente embellie, délicieuse (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Enragée? 1883, page 882). c) Le substantif masculin embellisseur. Celui qui embellit. Les embellisseurs à contre-sens de cette malheureuse ville [de Caen] , qui fut belle (JULES BARBEY D'AUREVILLY, 3e. Memorandum, 1856, page 44).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 770 (embelli : 185). Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 2 132, b) 848; XXe. siècle : a) 671, b) 594.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Dictionnaire en ligne:


EMBELLIR, verbe. Corrigé de 1152 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Dictionnaire en ligne: EMBELLIR, verbe.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit