NoCopy.net

Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EMBOUT, substantif m ... Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.



Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.
A.— Mise en bouteilles. L'embouteillage du lait [stérilisé] ou sa mise en boîtes s'effectue rapidement au moyen de rampes à robinets ou de tireuses à siphon (ARMAND-FLORIAN POURIAU, 1895, page 71 ).
B.— Au figuré.
1. ART MILITAIRE. " Action d'enfermer une force ennemie dans une impasse, spécialement des vaisseaux dans un port " (Dictionnaire de l'Académie Française).
2. [Le complément du nom, explicité ou non, désigne un lieu où l'on circule] Obstruction due à un excès de circulation. Déraillements fréquents sur les voies mal établies (...) qui provoquent (...) des embouteillages (JEAN CAHEN, EDMOND BRUET, Carrières, plâtrières, ardoisières, 1926, page 136 ). Je ne veux pas attendre l'heure de l'embouteillage du métro (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, La Fin de Chéri, 1926, page 126) :
Ø 1.... derrière nous est une compagnie en armes qui monte aux lignes. Le chemin que nous avons pris est bouché d'hommes. C'est l'embouteillage.
HENRI BARBUSSE, Le Feu, 1916, page 339.
— Par analogie.
· [Le complément du nom, explicité ou non, désigne un lieu quelconque] Fait d'être rempli à l'excès et d'une manière gênante. L'« explosion » du nombre des étudiants et ses conséquences : l'embouteillage des facultés (Entreprise. 11 mai 1968 dans le Dictionnaire des mots nouveaux (PIERRE GILBERT), 1971) :
Ø 2.... le stalag 325 connut à ses débuts un terrible embouteillage. Toutes les baraques disciplinaires d'Allemagne y avaient expédié en même temps le trop-plein de leurs mauvais sujets, de sorte qu'on compta jusqu'à quinze mille hommes à la fois dans des bâtiments qui étaient faits pour en contenir environ trois mille.
FRANCIS AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, page 300.
· [Le complément du nom, explicité ou non, désigne un moyen de communication, d'information] Fait d'être empêché de fonctionner par une accumulation excessive. Centraux archaïques et réseaux saturés ne parviennent plus à écouler le trafic : les embouteillages concernent aussi les lignes [téléphoniques] (L'Express. 7 avril 1969 dans le Dictionnaire des mots nouveaux (PIERRE GILBERT), 1971 ).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 2


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLAGE, substantif masculin. Corrigé de 331 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit