Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLAGE, subst ... Dictionnaire en ligne: EMBOUT, substantif m ... >>


Partager

Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif.



Publié le : 23/1/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLER, verbe transitif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif.



Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLER, verbe transitif.
A.— [Le complément d'objet désigne un liquide] Mettre en bouteilles. La charge fiscale varie selon que la bière est embouteillée ou non, distribuée directement ou non (L'Industrie française de la brasserie (LA DOCUMENTATION FRANÇAISE, 1955) 1955, page 22 ).
— emploi absolu. Les machines à pasteuriser, embouteiller, capsuler, coûtent très cher (L'Industrie française de la brasserie (LA DOCUMENTATION FRANÇAISE, 1955) 1955 page 28) :
Ø 1.... la lune finissante inspirait la temporisation et la patience (...) dont il reste des traces jusque dans les soins à donner aux vins, car beaucoup disent qu'il ne faut point embouteiller ni soutirer en décours.
ÉMILE-AUGUSTE CHARTIER, DIT ALAIN, Propos, 1923, page 476.
B.— Au figuré.
1. ART MILITAIRE. [Le complément d'objet désigne un (des) navire(s)] " Enfermer dans une impasse. Embouteiller une flotte " (Dictionnaire de l'Académie Française).
— Par extension. [Le complément d'objet désigne une rade ou un port à goulet étroit] Obstruer, en général par des navires que l'on fait couler. On saborde une vieille coque pourrie pour embouteiller un port (JULIEN GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, page 266 ).
2. [Le complément d'objet désigne un lieu où l'on circule] Obstruer par un excès de circulation. La foule des badauds qui embouteillaient la place et l'entrée de la rue (JOSEPH PEYRÉ, Matterhorn, 1939, page 132) :
Ø 2. Chaque camion qui progresse, ou qui tente de progresser, risque de condamner un peuple. Car, en progressant contre le courant, il embouteille inexorablement une route entière.
ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, page 327.
— Par analogie.
· [Le complément d'objet désigne un lieu quelconque] Remplir à l'excès en causant une gène. Une ville embouteillée par les réfugiés (BLAISE CENDRARS, La Main coupée, 1946, page 105 ).
· [Le complément d'objet désigne un moyen de communication] Empêcher par une accumulation excessive le bon fonctionnement de quelque chose. Les nouvelles progressent à l'allure de vingt kilomètres par jour. Les téléphones sont embouteillés ou détraqués, et n'ont pas le pouvoir de transmettre (...) l'être qui pour l'instant se décompose ( ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, page 325 ):
Ø 3.... ce parasitisme idéologique (...) bloque les administrations et les chancelleries, où projets d'organisation succèdent aux projets d'organisation, rapports aux rapports, devis aux devis, où l'intelligence affolée s'emploie avec la profusion de toutes les décadences à embouteiller les circuits du pouvoir.
EMMANUEL MOUNIER, Traité du caractère, 1946, page 401.
Remarque : On rencontre dans la documentation a) Quelques exemples du participe passé adjectivé embouteillé, ée. a ) [En parlant d'un lieu où l'on circule] Qui est obstrué par un excès de circulation. Une rue embouteillée (Dictionnaire de l'Académie Française 1932).ß Chacun s'use aujourd'hui contre un détail vulgaire qui se révolte ou se délabre, contre un camion en panne, contre une route embouteillée, contre une manette des gaz qui coince, contre l'absurde d'une mission (Antoine de Saint-Exupéry, opere citato, page 331).) [En parlant d'un moyen de communication, d'information] Dont le bon fonctionnement est empêché par une accumulation excessive. Quant aux circuits téléphoniques, ils sont embouteillés, coupés ou suspects (Idem, ibidem, page 321). b) Le substantif masculin embouteillement, a ) Action de mettre en bouteilles (Dictionnaire de la langue française (ÉMILE LITTRÉ)), Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse) Supplément 1878-Larousse du XXe. siècle en six volumes, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Paul Robert)). ß ) Action d'obstruer par un excès de circulation. Si la profusion inouïe des bicyclettes et leur embouteillement n'avaient pas donné aux carrefours un aspect de terrain de polo pour coursiers de métal (Alexandre Arnoux, Contacts allemands, 1950, page 84).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 16.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Dictionnaire en ligne:


EMBOUTEILLER, verbe transitif. Corrigé de 601 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Dictionnaire en ligne: EMBOUTEILLER, verbe transitif.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit