NoCopy.net

Usage du terme: BAFOUAGE, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition du terme: BACILLAIRE, adjectif et ... Usage du terme: BAFOUER, verbe transitif. >>


Partager

Usage du terme: BAFOUAGE, substantif masculin.

Publié le : 1/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Usage du terme:
BAFOUAGE, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Usage du terme: BAFOUAGE, substantif masculin.




ProblematiqueUsage du terme:
BAFOUAGE, substantif masculin.
Rare. Action de bafouer; résultat de cette action. Synonyme usuel : bafouement* :
Ø Mais, dans le tempérament de Villiers, un autre coin, bien autrement perçant, bien autrement net, existait, un coin de plaisanterie noire et de raillerie féroce; ce n'étaient plus alors les paradoxales mystifications d'Edgar Poe, c'était un bafouage d'un comique lugubre, tel qu'en ragea Swift.
GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, À rebours, 1884, page 258.
Remarque : Attesté avec le même exemple dans Grand Larousse encyclopédique.




Ressources Gratuites

Corrigé : Usage du terme:
BAFOUAGE, substantif masculin. Corrigé de 94 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Usage du terme: BAFOUAGE, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Usage du terme: BAFOUAGE, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit