Usage du terme: BAFOUILLAGE, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Usage du terme: BAFOUER, verbe transitif. Usage du terme: BAFOUILLE, substantif féminin ... >>


Partager

Usage du terme: BAFOUILLAGE, substantif masculin.

Publié le : 1/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Usage du terme:
BAFOUILLAGE, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Usage du terme: BAFOUILLAGE, substantif masculin.




ProblematiqueUsage du terme:
BAFOUILLAGE, substantif masculin.
Action de bafouiller; résultat de cette action.
A.— Élocution confuse, propos incohérents. Bafouillage interminable :
Ø 1. Grand'messe. Discours, le second de la journée. C'est beaucoup pour moi. Celui-là est absolument stupide. Bafouillage sulpicien, excitateur de rage et d'apostasie.
LÉON BLOY, Journal, 1906, page 311.
B.— LITTÉRATURE. Écrit incohérent en raison des idées confuses et embrouillées de l'auteur. Chef-d'oeuvre de bafouillage :
Ø 2. En littérature, comme en tout le reste, on n'est libre que sous certaines lois et disciplines, dont l'affranchissement n'est que bredouillement et bafouillage.
LÉON DAUDET, Études et milieux littéraires, 1927, page 36.
Ø 3. Le lecteur, le critique, à expérience limitée, est exactement dans le cas d'un villageois qui n'aurait jamais vu de très grandes villes, et à qui Nantes ou Lille sembleraient des métropoles imposantes. J'ai vu nettement que c'était là l'unique raison pour laquelle des jeunes gens admiraient tant un livre médiocre où je ne voyais qu'un mélange d'influence mal assimilées, un bafouillage sans inspiration, ni passion, ni style.
VALÉRY LARBAUD, Journal, 1934, page 287.
Remarque : Grand Larousse encyclopédique en dix volumes fait une même entrée pour bafouillage et bafouillement.




Ressources Gratuites

Corrigé : Usage du terme:
BAFOUILLAGE, substantif masculin. Corrigé de 211 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Usage du terme: BAFOUILLAGE, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Usage du terme: BAFOUILLAGE, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit