Usage du terme: BAGAGE, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Usage du terme: BÂFREUR, -EUSE, substantif ma ... Usage du terme: BAGAGISTE, substantif masculi ... >>


Partager

Usage du terme: BAGAGE, substantif masculin.

Publié le : 1/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Usage du terme:
BAGAGE, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Usage du terme: BAGAGE, substantif masculin.




ProblematiqueUsage du terme:
BAGAGE, substantif masculin.
I.— Langue courante.
A.— Généralement au pluriel. Ensemble des objets et des effets que l'on emporte avec soi en voyage ou en déplacement. Emporter peu, beaucoup de bagages (Dictionnaire de l'Académie Française); voyager sans bagages (Dictionnaire général de la langue française (ADOLPHE HATZFELD, ARSÈNE DARMESTETER), Dictionnaire encyclopédique Quillet 1965) :
Ø 1. Pendant cette conversation, nous étions arrivés à la gare, j'avais pris mon billet et faisais enregistrer mes bagages.
MAURICE BARRÈS, Le Jardin de Bérénice, 1891, page 165.
B.— Au singulier. Valise, sac, malle qui contient les objets ou les effets que l'on emporte avec soi. Bagage à main (Grand Larousse encyclopédique en dix volumes) :
Ø 2. Tu me diras aussi ce que tu auras comme bagage (probablement une valise) pour que j'avise aux moyens de transport.
JACQUES RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier] , 1907, page 227.
Remarque : Dans les chemin de fer ou les transports par avion on distingue des bagages à main (ou à la main), les bagages non enregistrés, non accompagnés (confer Larousse commercial illustré 1930 et DICTIONNAIRE DE DROIT DE A. PERRAUD-CHARMANTIER (RAYMOND BARRAINE) 1967).
— Familier. Tout son (petit) bagage. Mobilier, biens de toute nature que possèdent des gens de condition modeste. Ils emportèrent tout leur bagage sur une petite voiture (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932) :
Ø 3.... elle enferma tout son petit bagage dans un mouchoir...
GUSTAVE FLAUBERT, Trois contes, Un Coeur simple, 1877, page 11.
C.— Par extension, emplois techniques.
1. MILITAIRE (TECHNIQUE). Ensemble du matériel nécessaire à une armée en campagne. Les bagages de l'armée (Dictionnaire de l'Académie Française) :
Ø 4. En plus du bagage réglementaire et obligatoire — les deux boîtes de singe, les douze biscuits, les deux tablettes de café et les deux paquets de potage condensé, le sachet de sucre, le linge d'ordonnance et les brodequins de rechange — nous trouvons bien moyen d'y mettre [dans le sac] quelques boîtes de conserves, du tabac, du chocolat, des bougies et des espadrilles, voire du savon, une lampe à alcool, et de l'alcool solidifié et des lainages.
HENRI BARBUSSE, Le Feu, 1916, page 197.
2. TRANSPORTS. Cheval de bagage (Dictionnaire de l'Académie Française;; Confer aussi Edmond About, La Grèce contemporaine, 1854, page 15). Porte-bagages. Dispositif adapté à un véhicule, fixé dans un lieu (par exemple un compartiment de chemin de fer) pour transporter des bagages. Mettre les bagages dans le filet du porte-bagages (Dictionnaire du français contemporain (JEAN DUBOIS) ). Voir aussi, Maurice Bailleul, Notions de matériel roulant des chemins de fer, 1951, page 111. Chariot de/à bagages (Confer Roger Martin du Gard, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, page 311). Fourgon à bagages (Dictionnaire de l'Académie Française 1932, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (PAUL ROBERT)); wagon à bagages (Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse), Larousse du XXe. siècle en six volumes). Au Canada, on dit char à bagages (Canada 1930) et chambre à bagages (Canada 1930) au sens de " consigne ", local où sont consignés les bagages. [Par avion ou par bateau] Soute à bagages (confer Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes, 1939, page 159).
SYNTAXE : Gros bagage. « Celui qui ne peut être transporté que par voitures » (Larousse 19e; attesté dans Dictionnaire de l'Académie Française 1798-1932, Dictionnaire universel de la langue fran.aise (LOUIS-NICOLAS BESCHERELLE) 1845, Larousse 19e, Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, GUÉRIN 1892, ROB., DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965). Menu bagage. « Celui qui peut être porté par les soldats ou des bêtes de somme » (Larousse 19e. ).
3. Expressions.
a) Avec armes et bagages. Avec tout le matériel d'équipement et de guerre. Capituler avec armes et bagages (Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (PAUL ROBERT)); sortir d'une place avec armes et bagages (Grand Larousse encyclopédique en dix volumes) :
Ø 5. Pendant vingt minutes il somma cet officier silencieux de se rendre avec armes et bagages, en lui promettant la vie sauve et les honneurs militaires pour lui et ses soldats.
GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Les Prisonniers, 1884, page 285.
— Par extension. Passer/débarquer avec armes et bagages. Avec tout ce que l'on possède :
Ø 6. Henriette arriva le lendemain. Elle débarquait avec armes et bagages, les vêtements d'Alexis, sa boîte de couleurs, des draps...
ELSA TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, page 107.
b) Trousser bagage (vieux), plier bagage. Décamper, s'enfuir hâtivement :
Ø 7. Je prierai notre hôte de plier bagages et de déguerpir!
HENRY BERNSTEIN, Le Secret, 1913, II, 3, page 19.
— Au figuré, familier. Mourir Il y aura bientôt un an que le pauvre homme a plié bagage (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932) :
Ø 8. Il [M. de Boisrosé] respirait difficilement (...). — Je ne vais pas tarder à plier bagage. Faites-moi donc la grâce de me laisser mourir ici en paix. Rassurez-vous. Je vois que vous êtes rapide, mais je ne le serai pas moins.
PAUL MORAND, L'Homme pressé, 1941, page 44.
Remarque : On rencontre dans l'usage récent le substantif féminin bagagerie, au sens de : 1o. « lieu où se vendent des bagages »; 2o. « lieu où, dans un hôtel, les clients déposent des bagages ».
II.— Au figuré, familier.
A.— Bagage + adjectif. Ensemble de connaissances acquises, d'expériences accumulées dans une discipline, une profession, un art. Bagage scientifique (Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (PAUL ROBERT)); bagage professionnel (FERNAND FILLON, Le Serrurier, 1942, page 4) :
Ø 9. Les filles n'ont pas besoin d'être savantes comme les garçons. N'importe, on les élève ordinairement en véritables brutes, tout leur bagage intellectuel se bornant à des sottises mystiques.
GUSTAVE FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, tome 2, 1880, page 154.
B.— Bagage + substantif. Ensemble, somme de :
Ø La plupart des hommes (...) quand il s'agit de vie future (...) voudraient, pour y croire, qu'on leur démontrât qu'ils seront transportés dans cette vie nouvelle avec tout leur bagage de souvenirs, et tout l'attirail de leurs manifestations actuelles, absolument comme ils se transportent en voiture d'un lieu à un autre.
PIERRE LEROUX, De l'Humanité, de son principe et de son avenir, tome 1, 1840, page 286.
C.— En construction absolue.
1. Héritage spirituel :
Ø 11. La mère n'avait point seulement transmis la vie : elle avait, à ses fils, enseigné un langage, elle leur avait confié le bagage si lentement accumulé au cours des siècles, le patrimoine spirituel qu'elle avait elle-même reçu en dépôt, ce petit lot de traditions, de concepts et de mythes qui constitue toute la différence qui sépare Newton ou Shakespeare de la brute des cavernes.
ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Terre des hommes, 1939, page 258.
— [En parlant d'un écrivain] N'avoir qu'un petit, qu'un mince bagage. N'avoir écrit qu'un petit nombre d'ouvrages.
Remarque : Attesté dans la plupart des dictionnaires généraux.
2. Péjoratif (Sur)charge inutile :
Ø 12. Ainsi ceux qui pensent que la spéculation métaphysique, la raison pure, peut sans l'étude pragmatique de ce qui est donner les hautes vérités, doivent nécessairement mépriser ce qui n'est à leurs yeux qu'un bagage inutile, une surcharge embarrassante pour l'esprit.
ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890, page 38.


Ressources Gratuites

Corrigé : Usage du terme:
BAGAGE, substantif masculin. Corrigé de 1243 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Usage du terme: BAGAGE, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Usage du terme: BAGAGE, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit