Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vocabulaire: CONSÉCUTIVEMENT, adverbe. Vocabulaire: CONSEILLER1, verbe transitif. >>


Partager

Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin.



Publié le : 17/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Vocabulaire:
CONSEIL, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin.




Vocabulaire:
CONSEIL, substantif masculin.
I.— [Désigne ce qui tend à diriger la conduite de quelqu'un]
A.— Vieux. Résolution mûrement pesée, détermination. Ne m'en parlez plus, le conseil en est pris. Je ne sais quel conseil prendre (Dictionnaire de l'Académie française. 1798-1932).
— Spécialement, pluriel. Desseins (de Dieu, de la Providence) concernant la conduite du monde :
Ø 1. Il entrait dans les conseils de Dieu d'accorder au voeu de l'obscurité et de l'innocence la conservation des jours qu'une vaine renommée menaçait d'atteindre et que devaient troubler tant de passions.
FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, tome 1, 1848, page 31.
B.— Usuel. Avis donné à quelqu'un pour l'aider à diriger sa conduite. Donner, demander, suivre un conseil; un bon conseil.
1. [Avis donné par une personne] Vous êtes une des rares personnes à qui je demanderais des conseils et des avis sur ce que j'ai à faire (HONORÉ DE BALZAC, Correspondance, 1838, page 465 ). Suis le vieux conseil des Grecs : sois prudent dans le triomphe et crains l'excès, même dans le bien (HENRI DE MONTHERLANT, Les Olympiques, 1924, page 302) :
Ø 2.... dans une pareille crise tu me dois d'écouter mes conseils et de ne prendre aucun parti sans m'avoir consultée.
GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, Lettres de jeunesse, 1791, page 477.
— (Être) un homme de conseil, (être) de bon conseil, prendre conseil de quelqu'un. Rappelle-toi qu'il te reste une amie bonne au conseil et à l'exécution (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Les Demoiselles de Saint-Cyr, 1843, II, 10, page 139 ). Le curé était, disait-on, un homme digne et respectable, et de bon conseil (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 1, 1862, page 264) :
Ø 3.... après cet aveu, il reste un grand moment silencieux comme s'il vous interrogeait, comme s'il vous demandait ce qu'il doit faire. Et (...) je lui dis que dans les questions de coeur, on ne doit prendre conseil que de soi-même...
EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1896, page 969.
SYNTAXE : Avoir besoin de conseils, écouter les conseils, aider quelqu'un de ses conseils; un dernier conseil, de mauvais, de sages conseils, des conseils pratiques, utiles; des conseils de prudence.
— Par personnification. [Avis donné par la nature, la vie, etc.] Les conseils de l'expérience (MICHEL-GUILLAUME-JEAN, DIT SAINT-JOHN DE CRÈVECOEUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'état de New-York, tome 1, 1801, page 136 ).
2. Expressions diverses.
— Familier. Donner un conseil d'ami, par ellipse (sur un ton de menace) un conseil (d'ami). Voulez-vous que je vous donne un conseil d'ami? Partez pour Naples (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Le Comte de Monte-Cristo, tome 2, 1846, page 450) :
Ø 4. Vous me cherchez querelle, Monsieur, je vois cela; mais un conseil, Vicomte, et retenez-le bien : c'est une coutume mauvaise que de faire du bruit en provoquant
ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Le Comte de Monte-Cristo, tome 2, 1846 page 419.
— Expressions proverbiales ou vieillies.
· La nuit porte conseil. Il faut prendre le temps (par exemple d'une nuit de repos) de réfléchir tranquillement avant de prendre une décision.
· Prendre conseil de (quelque chose). Se déterminer d'après. Nous prendrons conseil des circonstances (JULES VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, page 447 ).
· Prendre conseil de son bonnet de nuit (familier). Se donner la nuit pour réfléchir.
3. Spécialement. RELIGION CATHOLIQUE. Ce qui est recommandé pour atteindre à la perfection morale et spirituelle (par opposition au précepte ou au commandement qui, pour un chrétien, sont ob...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Vocabulaire: CONSEIL, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit