LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Puis-je désirer avoir l'embarras du choix ? Peut-on réduire le devoir à une obligation m ... >>


Partager

Le progrès technique rend-il la croyance inutile ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le progrès technique rend-il la croyance inutile ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Le progrès technique rend-il la croyance inutile ?
Zoom

Le mot "technique" est issu du grec technè qui désigne initialement tout savoir-faire permettant d'obtenir un résultat attendu. Englobant au départ la pratique artistique, ce savoir-faire vise plus précisément la production efficace de choses utiles pour l'homme. Il faut cependant comprendre que la technique est directement liée à l'utilisation d'outil. Dans ce sens le progrès technique renvoie à la fabrication d'outils et de machines de plus en plus perfectionnés qui permettent à l'homme une plus grande maîtrise de la nature et un développement du bien être. La croyance, elle, est une adhésion à une idée, à une pensée qui ne repose sur aucune argumentation scientifique, rationnelle. On peut dans un premier temps ne pas voir la corrélation entre le progrès technique et la croyance. Le sujet ici nous invite à réfléchir sur l'utilité de la croyance. Pourquoi l'homme croit-il? Il semble que la croyance trouve son origine dans la peur et l'impuissance de l'homme face à la nature. Mais si la technique permet de plus en plus de maîtriser la nature, l'homme est -il toujours dans la même crainte? Mais la technique permet-elle de prévoir et de faire face à tous les phénomènes naturels? 



. qui nous protègent du phénomène. Descartes voyait déjà que la science et sa mise en pratique dans la technique pouvait rendre l'homme "comme maître et possesseur de la nature." Ainsi, dans le projet des Lumières, les philosophes font le projet de développer la connaissance rationnelle afin de faire reculer "les vaines croyances" et, dans un second temps, la maîtrise technique pour ne n'être plus soumis craintivement à la nature.   La technique ne permet pas de maîtriser la totalité des phénomènes naturels Pourtant la technique est loin de pouvoir rendre l'homme de la totalité des phénomènes. Ainsi par exemple, elle peut certes prévoir des tornades ou tsunami, mais elle ne permet pas de les empêcher. La nature reste en général plus forte que l'homme. De plus, le progrès technique même a fait peser sur la nature des menaces et tend à dégrader celle-ci entraînant des conséquences imprévues. C'est pourquoi la technique au XXème siècle a commencé à effrayer les philosophes comme Heidegger ou Hans Jonas. La technique ne permet donc pas de contrôler l'avenir, et on pourrait maintenant dire que l'incertitude quant aux conséquences des progrès techniques rend le futur encore plus incertain. Or la croyance a pour utilité d'enlever aux hommes la crainte de l'avenir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 997 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le progrès technique rend-il la croyance inutile ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit