LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La connaissance de l'inconscient apporte-t-e ... Sur quelles raisons pouvons-nous nous appuye ... >>


Partager

Quelle conception de l'homme l'hypothèse de l'inconscient remet-elle en cause ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle conception de l'homme l'hypothèse de l'inconscient remet-elle en cause ?



Publié le : 21/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Quelle conception de l'homme l'hypothèse de l'inconscient remet-elle en cause ?
Zoom

Le vingtième siècle a connu la naissance d'un concept maintenant phare de la psychanalyse : l'inconscient. Cette hypothèse induit l’idée d'une face cachée du psychisme de l'homme expliquant certains comportements ambigus et certaines pathologies avérées. Mais cette hypothèse ne vient pas sans s'opposer à d'autres : si l'homme en acte est en partie caché à lui-même, que dire de sa liberté ? Deux conceptions de l'homme s'opposent donc.



Si une partie inconsciente du sujet détermine les actions de ce sujet, et si celui-ci ne peut en être tenu pour cause, alors que dire, par exemple, d'un criminel ? Faut-il punir son inconscient ? Peut-on le punir pour des actes dont il n'est pas responsable ? C'est un problème éthique sérieux. - La conception philosophique de "l'homme de raison" est alors remise en question. Si la raison n'est qu'un jouet aux mains de forces qui lui échappent, alors la conception de l'homme défini par sa raison et par l'usage qu'il en fait tombe en miettes. - Des philosophes comme Sartre ou Alain ont critiqué ces hypothèses en tant qu'elles mettent en danger certaines valeurs éthiques. Pour Alain, la morale se base sur une construction consciente de ses propres actes, se référant à des valeurs éthiques supérieures vers lesquelles il faut s'efforcer de tendre : le "freudisme" vient mettre en péril une telle conception de l'éthique. Ainsi met-il en garde le danger de tomber dans "le mythe de l'irresponsabilité" : "Il faut éviter plusieurs erreurs que fonde le terme d'inconscient. La plus grave de ces erreurs est de croire que l'inconscient est un autre Moi; un Moi qui a ses préjugés, ses passions et ses ruses; une sorte de mauvais ange, diabolique conseiller.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4800 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quelle conception de l'homme l'hypothèse de l'inconscient remet-elle en cause ? " a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • luffygum (Hors-ligne), le 19/01/2012 é 19H16.
  • claire9501 (Hors-ligne), le 28/12/2010 é 28H13.
  • dixon (Hors-ligne), le 08/12/2010 é 08H22.
  • Thibault59128 (Hors-ligne), le 06/03/2010 é 06H14.
  • Martine53161 (Hors-ligne), le 11/01/2010 é 11H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit