LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< On parle beaucoup aujourd'hui de « littératu ... Un écrivain contemporain déclare : « C'est u ... >>


Partager

Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations ?



Publié le : 13/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations	?
Zoom

 

  • 1. Sujet plus difficile que le précédent parce qu'il faut bien voir où se situe le problème. La difficulté est augmentée par le fait que nous sommes en présence de deux citations qui ne disent pas exactement la même chose.

 

Il faut d'autre part connaître un peu ce qui a été dit sur la question, car il n'est pas possible de tout réinventer le jour de l'examen. La difficulté est donc double : il faut comprendre le sujet et posséder un minimum de documentation sur la question.

 

  • 2. Notez l'expression dans le domaine de la poésie. Donc tout ce que vous pouvez dire sur le roman, le théâtre ou les autres genres littéraires est purement et simplement hors sujet.

 


 

  • 3. Le sujet n'est peut être pas formulé simplement mais il est simple. Il porte sur la création poétique, sur le travail créateur du poète.

 

Il y a depuis longtemps sur la question deux thèses en présence. Les uns estiment que l'essentiel est dans l'inspiration, une sorte de voix irrépressible venue de l'âme du poète. L'œuvre d'art est le fruit d'un processus en quelque sorte magique.
Les autres, au contraire, insistent sur l'importance du travail. Le poète travaille sur le langage comme un chimiste ou un savant, en combinant les propriétés pour obtenir un effet déterminé sur le lecteur. La création littéraire dépend surtout dans ce cas d'une démarche consciente et laborieuse.

L'expression : l'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain « s'explique donc aisément.

 



Dans les sociétés encore imprégnées de sacré, le poète, le sorcier, le prophète sont proches l'un de l'autre; ils ont en commun la faculté d'être en communication avec l'au-delà, et d'être le médium par lequel s'exprime le surnaturel. Par la suite, d'autres théories, tout en supprimant la référence au divin, continuent d'attribuer l'inspiration à des forces mystérieuses et presque extérieures au poète (la passion, l'inconscient). Face a ce courant, attitudes plus techniciennes de Valéry et Benda qui insistent sur ce qu'il y a de voulu et de conscient dans la création poétique. Le problème est donc de savoir la part qu'il faut accorder au travail dans la création du poète.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1932 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • KingSteez-260346 (Hors-ligne), le 12/05/2015 é 12H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit