NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité est-elle différente de la réalité ... Que ce qui est juste soit fort >>


Partager

Y a-t-il un critère de liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il un critère de liberté ?



Publié le : 5/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Y a-t-il un critère de liberté ?
Zoom

Cette notion « qui a fait tout les métiers «, selon l’expression de P. Valéry, se retrouve donc dans toute réflexion et caractérise toujours chez l’homme qui l’évoque une forte charge affective. La pensée de la liberté vient le plus souvent du manque de liberté. C’est souvent sous la contrainte, dans la servitude, dans la privation, que vient à la conscience cette idée. Ainsi l’homme libre se trouve être autant l’individu en tant qu’il pense, que l’individu en tant qu’il agit en rapport avec autrui. On doit ainsi tenter d’éclairer cette notion à la lumière des domaines qui tiennent compte d’elle, et particulièrement les domaines social et individuel. C’est ce cri du cœur, ce désir de liberté, qu’il y a à déceler au travers de ces domaines, et la manière dont l’homme l’exprime. Peut-on ainsi parler de la liberté comme d’une norme unique et absolue, ou simplement la considérer comme relative par rapport aux diverses figures qu’elle offre ?



Le sujet expérimente en lui le libre-arbitre, le pouvoir de faire ou de ne pas faire, sans qu'il ressente de contrainte extérieure qui l'en empêcherait (cf. Méditations métaphysiques, IV).      b. L'homme a une conscience morale, or la morale n'a de sens que s'il y a la liberté. Selon Sartre, parce qu'on est des consciences (des « cogito »), on est toujours responsables. En effet, l'homme juge généralement qu'il est responsable que lorsqu'il agit consciemment et librement. C'est pourquoi on tend à penser qu'un homme aveuglé par ses passions ne serait pas responsable, alors que pour Sartre il l'est : « nous sommes seuls, sans excuses » (L'existentialisme est un humanisme). L'homme, une fois jeté dans le monde, est responsable de tout ce qu'il fait, ainsi, « l'homme est condamné à être libre ». L'homme est responsable de ses passions, de ce qui l'affecte.      c.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1412 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Y a-t-il un critère de liberté ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit