LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment est représenté le fantastique dans la ... Sujet : La recherche du bonheur est-elle rais ... >>


Partager

SPINOZA (Ethique): D'une prétendue volonté de Dieu

Philosophie

Aperçu du corrigé : SPINOZA (Ethique): D'une prétendue volonté de Dieu



Format: Document en format HTML protégé

SPINOZA (Ethique): D'une prétendue volonté de Dieu
"Par exemple, supposez qu'une pierre tombe du toit d'une maison sur la tête d'un homme et lui donne la mort, ils diront que cette pierre est tombée tout exprès pour tuer cet homme. Comment, en effet, si Dieu ne l'avait fait tomber à cette fin, tant de circonstances y auraient-elles concouru (et il est vrai de dire que ces circonstances sont souvent en très-grand nombre) ? Vous répondrez peut-être que l'événement en question tient à ces deux causes ; que le vent a soufflé et qu'un homme a passé par là. Mais ils vous presseront aussitôt de questions : Pourquoi le vent a-t-il soufflé à ce moment ? pourquoi un homme a-t-il passé par là, précisément à ce même moment ? Répondrez-vous encore que le vent a soufflé parce que, la veille, la mer avait commencé de s'agiter, quoique le temps fût encore calme, et que l'homme a passé par là parce qu'il se rendait à l'invitation d'un ami, ils vous presseront encore d'autres questions : Mais pourquoi la mer était-elle agitée ? pourquoi cet homme a-t-il été invité à cette même époque ? Et ainsi ils ne cesseront de vous demander la cause de la cause, jusqu'à ce que vous recouriez à la volonté de Dieu, c'est-à-dire à l'asile de l'ignorance. De même aussi, quand nos adversaires considèrent l'économie du corps humain, il tombent dans un étonnement stupide, et comme ils ignorent les causes d'un art si merveilleux, ils concluent que ce ne sont point des lois mécaniques, mais une industrie divine et surnaturelle qui a formé cet ouvrage et en a disposé les parties de façon qu'elles ne se nuisent point réciproquement. C'est pourquoi quiconque cherche les véritables causes des miracles, et s'efforce de comprendre les choses naturelles en philosophe, au lieu de les admirer en homme stupide, est tenu aussitôt pour hérétique et pour impie, et proclamé tel par les hommes que le vulgaire adore comme les interprètes de la nature et de Dieu." Dans ce texte tiré de l'Ethique, Spinoza dénonce la religion et on y retrouve sa célèbre citation : " Dieu, cet asile de l'ignorance ". Selon Spinoza, la religion est la source de l'ignorance des hommes. De plus, elle maintien les hommes dans l'ignorance en apportant des réponses à toutes les questions qu'il se pose : Dieu est à l'origine de toutes les actions et de tout ce qui est présent dans la nature. Dieu est le créateur. La religion empêche par conséquent le raisonnement scientifique et laisse les hommes dans un monde sensible, dans un monde sans vérité. Spinoza appuie sa réflexion sur deux exemples. De la première ligne à la 15ème ligne, Il utilise un exemple à caractère dramatique (une pierre tombe d'un toit et tue un homme) cet exemple lui permet de montrer que la religion est l'asile de l'ignorance. Puis de la 15ème à la 19ème ligne, il s'agit d'un exemple banal comparé au premier, qui montre ce que pensent les hommes face à la complexité du corps humain.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1815 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "SPINOZA (Ethique): D'une prétendue volonté de Dieu" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit