NoCopy.net

Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'existence passionnée est-elle toujours une ... Peut-on être égoïste ? >>


Partager

Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?



Publié le : 27/7/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer	?
Zoom

Analyse du sujet :

 

La formulation du sujet est intéressante : elle nous invite à nous prononcer sur une affirmation : « les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer « Autrement dit soit l'on acquiesse vis-à-vis de cette affirmation, soit nous nous nous y opposons. Quoiqu'il en soit, il va falloir trancher et argumenter. Pour cela, attardons nous sur les concepts qui composent cette affirmation : « passions «/ « sagesse « ; « vivre «/ « durer « ; « homme «

 

Passion

 

Gén. La passion se définit en s'opposant d'abord à l'action (tel est son sens premier), puis à la raison (sens plus tardif). L'acception courante du terme désignant un attachement dominant (comme dans l'expression « la passion du jeu «) évoque encore l'idée d'une dépendance dont on pâtit davantage qu'on ne la choisit et qui peut être déraisonnable.
Phi. En grec pathos, opposé à
action. Chez Aristote, une des dix catégories, qui désigne l'accident consistant à subir une action. De même, au xvii' siècle, les passions comprennent tous les phénomènes passifs de l'âme. Ainsi, pour Descartes, les passions de l'âme sont les mouvements qui se produisent en elle quand, « touchée du plaisir ou de la douleur ressentie dans un objet «, elle le poursuit ou s'en éloigne. La passion s'oppose plus précisément à la raison dès lors qu'à partir du xviiie siècle on la définit comme une tendance assez puissante pour dominer la vie de l'esprit. Ainsi, pour Kant, les passions relèvent de la faculté de désirer et sont des « tendances qui rendent difficile ou impossible toute détermination de la volonté par des principes «.

 

Sagesse

 

  • Attitude traditionnelle du philosophe ancien qui, dans l'ordre du savoir se met à distance des préjugés et dans l'ordre de l'action à distance ses passions.
  • Synonyme de prudence d'où, par extension, aptitude à bien mener sa vie.

 

Vie / vivre

 

  • Fait de vivre; ensemble des phénomènes et des fonctions essentielles se manifestant de la naissance à la mort et caractérisant les êtres vivants.

Durer

Continuer d'avoir lieu, de se produire, d'exister avec stabilité et constance pendant un temps déterminé.

Se prolonger dans le temps, occuper un espace de temps plus long que la norme

Rester stable, se maintenir, persister.

Continuer à vivre.

Se maintenir tout juste en vie. Tenir bon, résister.

Homme

Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage «). • Traditionnellement défini comme « animal doué de raison «, l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique «.

 

Problématisation

 

« les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer « - l'affirmation est avant tout opposition entre les passions d'une part et la sagesse d'autre part. En effet les passions feraient vivre l'homme au sens d'exister, alors que la sagesse de l'homme lui permettrait simplement de persévérer dans son être. Les passions joueraient donc le rôle de moteurs existentiels ; la sagesse serait juste un moyen de durer, de continuer à vivre. Mais cette opposition exclusive est-elle tenable : l'accomplissement ne se fait-il que par et dans les passions ? N'y a-t-il pas un accomplissement par et dans la sagesse ? Y a-t-il véritablement exclusion entre passions et sagesse dans le cadre de la vie humaine ? Ne peut-il y avoir collaboration ?



* Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ».   Problématisation   « les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer » - l'affirmation est avant tout opposition entre les passions d'une part et la sagesse d'autre part. En effet les passions feraient vivre l'homme au sens d'exister, alors que la sagesse de l'homme lui permettrait simplement de persévérer dans son être. Les passions joueraient donc le rôle de moteurs existentiels ; la sagesse serait juste un moyen de durer, de continuer à vivre. Mais cette opposition exclusive est-elle tenable : l'accomplissement ne se fait-il que par et dans les passions ? N'y a-t-il pas un accomplissement par et dans la sagesse ? Y a-t-il véritablement exclusion entre passions et sagesse dans le cadre de la vie humaine ? Ne peut-il y avoir collaboration ?   Plan   I. Rien de grand ne s'est jamais fait sans passions - les passions comme moteurs d'une existence pleine et accomplie II.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer	? Corrigé de 2534 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?" a obtenu la note de : aucune note

Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit