NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Texte 1: «Les Membres et l'Estomac» , Fables ... España encabeza la pasión por el Messenger >>


Partager

Le corps est-il pour ma liberté un instrument ou un obstacle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le corps est-il pour ma liberté un instrument ou un obstacle ?



document rémunéré

Document transmis par : artur


Publié le : 5/3/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Le corps est-il pour ma liberté un instrument ou un obstacle ?
Zoom

 

   Depuis toujours, l’Homme a un rapport particulier avec le corps : Glorifier dans l’art comme on peut le voir avec les sculptures de Praxitèle ou blâmer dans la philosophie comme nous le dis Platon. Une chose est sûre, l’Homme a toujours été obsédé par ce corps, pour preuve, on peut voire l’omniprésence du visage humain depuis les premières traces de représentations avec les peintures de la grotte de Lascaux, puis les peintures religieuses, les portraits, etc... Mais par rapport à la liberté, le corps est-il un instrument ou un obstacle ? Le corps entrave-t-il à la liberté, ou au contraire, la favorise-t-il ? Nous travaillerons ce problème en trois parties : d’abord comment le corps entrave à la liberté, puis comment le corps la favorise, et enfin nous tenterons d’atténuer les propos tenus.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 824 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le corps est-il pour ma liberté un instrument ou un obstacle ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit