LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La passion n'est-elle qu'une "maladie de l'â ... La passion ôte-t-elle à l'homme sa responsab ... >>


Partager

La passion nous éloigne-t-elle de la réalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La passion nous éloigne-t-elle de la réalité ?



Publié le : 5/10/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La passion nous éloigne-t-elle de la réalité 	?
Zoom

La passion brouille le jugement et fait voir des choses chimériques. Elle nous enferme dans un monde illusoire et nous coupe de la réalité. MAIS, la passion est aussi la loi du monde. Elle ne peut nous éloigner de la réalité puisqu'elle est LA réalité fondamentale de l'humanité.



La question de savoir qu'elles sont les inclinations bonnes, rationnelles, et quelle est leur subordination, se transforme en l'exposé des rapports que produit l'esprit en se développant lui-même comme esprit objectif. Développement où le contenu de l'ipso-détermination [Cette expression spécifie que l'esprit se réalise et se détermine lui-même selon des lois rationnelles] perd sa contingence ou son arbitraire. Le traité des tendances, des inclinations et des passions selon leur véritable teneur est donc essentiellement la doctrine des devoirs dans l'ordre du droit, de la morale et des bonnes moeurs. »   HEGEL.        Hegel met ici en évidence la contradiction apparemment inhérente aux passions : elles semblent à la fois provenir de l'individu lui-même qui vise ses intérêts particuliers, et obéir à un ordre rationnel et général, extérieur à l'individu et même contraire à ses intérêts. Un tel paradoxe soulève la question de la liberté ou de la détermination de nos comportements. Ce problème, ici posé, est également examiné sous l'angle du sens de l'Histoire.      Auparavant, Hegel écarte toute approche purement moralisante des passions (en termes de bien ou de mal), mais en dégage la fonction éminemment positive. Il reprend à cet effet la formule d'Helvétius : « Rien de grand... ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2568 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La passion nous éloigne-t-elle de la réalité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit