NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « La flexibilité est-elle toujours favorable ... COMPOSITION : LA PUISSANCE DE LA FRANCE DANS ... >>

Consultation interdite

Plagiat détecté


Partager

La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage?

Economie

Aperçu du corrigé : La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage?



Publié le : 1/9/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage?
Zoom

Si la flexibilité semble donc être une réponse efficace en théorie, l’application de celle-ci peut révéler des limites intéressantes à étudier. En effet, par la flexibilité, l’embauche est dite simplifiée, et donc dynamisée, mais il ne faut pas oublier que le licenciement l’est également. Il est ainsi plus facile pour l’entreprise de licencier des employés de type CDD ou d‘intérim. Il est encore plus évident de les embaucher pour une courte période et de ne plus les réembaucher par la suite: l’individu se retrouve alors au chômage après une courte période de travail. Si la flexibilité permet de créer des emplois, elle entraîne également des licenciements plus importants ou du chômage suite à ces emplois de courte durée. Encore plus frappant, l’exemple de l’externalisation permet à l’entreprise de se débarrasser radicalement de toute une partie de son personnel employé dans un certain type d’activité. Et si le but avoué d’une politique de flexibilité est de créer de l’emploi de quelques formes que ce soit, l’apparition de nouveaux contrats atypiques plus profitables pour les entreprises poussent celles-ci à embaucher principalement ces nouveaux contrats: la création de CDI est largement freinée, et les situations stables d’emploi le sont donc également. Pire, des entreprises qui auraient embauché CDI de toutes façons vont préférer embaucher sous forme de CDD. Il y a ici un véritable phénomène d’effet d’aubaine, mais qui se traduit par une baisse importante de CDI créé, au profit de contrats précaires, contrats qui, une fois finis, risquent donc de se clore par un retour au chômage de l’individu. Le comportement de certaines entreprises qui profitent trop de ces nouveaux types de contrats peut donc être largement défavorable dans la lutte contre le chômage. Une certaine régulation serait intéressante à mettre en place, mais semble presque impossible dans les sociétés libérales qui se déchargent plus ou moins de ce problème du genre d’embauches créées.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2103 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit