NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'inconscient permet-il autant que la consci ... l'inconscient peut-il nous déterminer ? >>


Partager

l'inconscient peut-il être un outil de savoir scientifique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'inconscient peut-il être un outil de savoir scientifique ?



Publié le : 29/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'inconscient peut-il être un outil de savoir scientifique	?
Zoom

L’inconscient est cette partie de la conscience d’un sujet qui est faite de tous les contenus psychiques (pulsions, désirs, souvenirs) qui sont refoulés hors de notre conscience, et qui demeurent cependant actifs.

La science est une activité de production de discours sur le réel, en fonction de critères méthodologiques prédéfinis. La scientificité d’un discours est sa capacité à correspondre aux normes qui en garantissent la vérité. Cependant, il faut bien voir que les normes de la scientificité, aussi bien que le contenu des discours scientifiques, n’ont pas toujours été les mêmes : on a tenu pour vrai, pour des vérités scientifiques, des systèmes erronés (par exemple : la centralité de la terre dans le système solaire).

Se demander si l’inconscient peut être un outil de savoir scientifique revient donc à interroger la capacité de l’inconscient à servir de moyen valable dans l’établissement d’une vérité scientifique. L’inconscient aurait alors une qualité d’outil scientifique, c'est-à-dire qu’il serait un moyen utilement employé par des scientifiques dans la mise au jour d’une vérité. A première vue, une pareille thèse semble parfaitement intenable dans la mesure où l’inconscient lui-même peut passer pour une hypothèse non scientifique, ce qui le disqualifie définitivement pour devenir un outil de savoir scientifique. Cependant, n’est-il pas possible de prouver la scientificité même de l’inconscient, notamment au moyen d’arguments pragmatiques qui pourraient se ramener à cet énoncé : ce sont les résultats d’une hypothèse qui permettent de définir sa validité, donc si l’hypothèse de l’inconscient a des résultats satisfaisants, c’est donc qu’elle est valide. Dès lors que nous aurons montré la validité scientifique de l’inconscient, nous verrons dans quelle mesure et par quels moyens elle peut aider à l’édification du savoir scientifique.

La question au centre de notre travail sera donc de déterminer dans quelle mesure l’inconscient a une valeur scientifique qui lui permet d’être à son tour un moyen valable et admissible pour la construction du savoir scientifique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2324 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'inconscient peut-il être un outil de savoir scientifique ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit