NoCopy.net

l'individu a-t-il un droit sur sa vie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'indignation morale dispense t-elle de l'an ... l'individu est-il une abstraction ? >>


Partager

l'individu a-t-il un droit sur sa vie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'individu a-t-il un droit sur sa vie ?



Publié le : 27/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'individu a-t-il un droit sur sa vie   	?
Zoom

Au sens strict, le droit à la vie protège l'être humain contre les atteintes à l'intégrité corporelle de la part d'une autre personne. Parler d’un « droit à la vie « est plus fort que de parler d’un « droit de vivre « car il s’agit alors d’avoir le droit d’avoir la vie sauve, donc d’exiger secours et protection en cas de danger, contrairement au droit de vivre qui n’implique que l’autorisation d’une certaine liberté. Le droit de vivre apparaît comme un droit universel et inaliénable, que l’on qualifie couramment de « droit naturel « car il tient à la nature de l’homme.  S’il est donc admis que tous les hommes ont le droit de vivre, peut-on dire en revanche que tous ont un droit à la vie ? Autrement dit, si l’on n’a pas le droit d’empêcher quelqu’un de vivre, ne pourrait-on dans certaines situations, agir sur la vie d’autrui ? Précisons que parler de « droit à la vie « met en jeu notre propre vie comme celle des autres… a-t-on droit à notre vie ou à la vie d’autrui ?



Ces considérations nous obligent à préciser que le droit à la vie n'est pas garanti pour tous. C'est un droit qui peut nous être ôté, si on a enfreint la loi, conformément au principe du droit positif. Le droit à la vie, s'il est posé au départ comme un droit naturel, n'est pourtant pas inaliénable, et il s'agit de se bien comporter pour le conserver. - Le droit à la vie n'est pas toujours applicable dans les faits. Il existe des situations dans lesquelles une seule personne sur deux peut survivre : laquelle est sauvée si toute deux peuvent prétendre user de ce droit à la vie ? Parler de droit à la vie ne pourrait donc n'avoir lieu qu'au mode conditionnel, dans une vision idéale. Ex : peut-on parler d'un droit à la vie  à une personne en phase terminale d'un cancer qui, sauf un miracle, ne survivra pas plus de quelques semaines ? -On ne parle pas de droit à la vie pour toutes les choses de la nature. Il semble que certains êtres n'aient pas accès au droit à la vie. ex : on ne parle pas de droit à la vie pour les animaux ou végétaux, que nous tuons pour nos besoins alimentaires et fonctionnels.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'individu a-t-il un droit sur sa vie   	? Corrigé de 1191 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'individu a-t-il un droit sur sa vie ?" a obtenu la note de : aucune note

l'individu a-t-il un droit sur sa vie ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit