LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Philosopher nous rend-il malheureux ? Philosopher, est-ce renoncer a transformer l ... >>


Partager

Philosopher, est-ce apprendre à mourir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Philosopher, est-ce apprendre à mourir ?



Publié le : 27/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Philosopher, est-ce apprendre à mourir 	?
Zoom

- La mort constitue l'événement singulier qui clôt une vie. La vie toute entière se définit à partir de cet événement ultime, qui implique la finitude fondamentale de tout être vivant, dont l'homme.

- Or, l'homme est de tous les animaux le seul qui sait qu'il va mourir : sa vie même, son existence propre s'inscrivent donc sous l'horizon d'une mort dont on ne pourra jamais, pourtant, faire l'expérience directe.

-La philosophie, en tant qu'exercice de la pensée portant sur l'existence et ses innombrables caractéristiques, inscrit donc l'horizon de son exercice au sein de cette condition mortelle originaire de l'homme.

- En quel sens la pensée philosophique constitue-t-elle un apprentissage à la mort ? Apprendre à mourir, dans cette perspective, n'est-ce pas plutôt apprendre à vivre, en inscrivant cette vie même au sein de sa finitude constitutive ?

 



La philosophie, c'est l'exercice de la pensée qui se concentre sur son propre principe pour se détacher, précisément, de l'élément corporel. Selon la fameuse identité soma / sema, Platon pense en effet que le corps constitue un tombeau pour l'âme, dont il revient à la philosophie d'apprende à cette dernière de se libérer. C'est par une vie ascétique, c'est-à-dire étymologiquement selon une vie qui constitue un exercice de détournement de l'âme du corps, que la philosophie peut aider l'âme à se libérer du poids du corps : apprendre à mourir, c'est donc apprendre à bien vivre pour bien mourir, de sorte que l'âme parvienne à se libérer de la pesanteur de la corporéité.     II. Nous n'avons aucune expérience de la mort : ce qui compte, c'est donc le plaisir de la vie (Epicure).   Contrairement à Platon, Epicure pense qu'il est impossible de penser à ce qu'est la mort et à ce qu'il y aurait éventuellement "après", puisque nous n'en avons aucune expérience possible : puisque la vie c'est la sensation, et que la sensation c'est l'expérience, puisque la mort est précisément l'abolition de la sensation, nous ne saurions jamais avoir aucune expérience possible de la mort. L'angoisse vis-à-vis de la mort constitue donc un mal inutile : la vraie question reste celle de la vie elle-même. Le bien suprême, ce n'est pas de bien vivre pour bien mourir, c'est de vivre selon le plaisir, parce que le plaisir est un bien en soi, qui ne saurait avoir de contrepartie dans un au-delà de la mort. Philosopher, c'est penser la vie pour apprendre à se débarrasser de ses angoisses vaines : seul importe le plaisir, le véritable bien en soi. Néanmoins la doctrine épicurienne rejoint celle de Platon dans ses effets, en ce qu'une vie bonne se caractérise également par un certain ascétisme, puisque trop de plaisirs implique des maux plus grands que ces mêmes plaisirs.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3814 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Philosopher, est-ce apprendre à mourir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • romainfuzari-278908 (Hors-ligne), le 21/09/2016 é 21H07.
  • david-276091 (Hors-ligne), le 20/04/2016 é 20H12.
  • JessicaR (Hors-ligne), le 04/04/2011 é 04H19.
  • zahratoustra (Hors-ligne), le 17/12/2010 é 17H05.
  • victor123 (Hors-ligne), le 07/12/2010 é 07H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit