1917

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< le tabac Scène 1 Acte I Ruy Blas >>


Partager

1917

Echange

Aperçu du corrigé : 1917



Document transmis par : Clem59289


Publié le : 20/1/2011 -Format: Document en format HTML protégé

1917
Zoom

1917&nbsp;: ann&eacute;e terrible, ann&eacute;e ind&eacute;cise, ann&eacute;e d&eacute;cisive

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

Depuis le d&eacute;but de la guerre, les d&eacute;faites et les pertes inutiles se multiplient chez tous les bellig&eacute;rants et le front ne bouge pas.
1917 est l'ann&eacute;e de la lassitude, ann&eacute;e &eacute;galement marqu&eacute;e par les r&eacute;volutions russes et l'entr&eacute;e en guerre des Etats-Unis.
Quels &eacute;v&egrave;nements font de 1917 une ann&eacute;e d&eacute;cisive de la Premi&egrave;re Guerre Mondiale&nbsp;et du XXe si&egrave;cle&nbsp;?&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

I &nbsp;&nbsp;&nbsp;En 1917, la lassitude semble gagner les opinions publiques et les combattants. Une instabilit&eacute; politique relative s&rsquo;installe et conduit &agrave; la fin de l&rsquo;Union sacr&eacute;e et &agrave; des n&eacute;gociations entre les bellig&eacute;rants jusqu&rsquo;&agrave; l&rsquo;&eacute;t&eacute; 1917.

&nbsp;

&nbsp;

A) Lassitude des opinions publiques et des combattants, carences des gouvernements.

&nbsp;

On commence &agrave; observer une lassitude des peuples devant un conflit qui para&icirc;t interminable. Depuis trois ans les soldats supportent des souffrances et des dangers pour une issue que l&rsquo;on ne per&ccedil;oit pas puisque les op&eacute;rations militaires sont dans l&rsquo;impasse.

&nbsp;

&nbsp;

1. Une guerre sans r&eacute;sultats et tr&egrave;s meurtri&egrave;re

&nbsp;

La guerre de mouvement a rapidement fait place &agrave; la guerre de position, notamment suite &agrave; la bataille de la Marne qui prend fin le 12 septembre 1914. D&egrave;s le d&eacute;but de l&rsquo;ann&eacute;e 1915, ce changement de nature est visible sur tout les fronts et on assiste &agrave; un enlisement due aux innovations techniques (maritime, char d&rsquo;assaut, aviation&hellip;). Les troupes m&egrave;nent une vie p&eacute;nible, dans la boue gluante, sans hygi&egrave;ne (les soldats qui ne peuvent se raser re&ccedil;oivent en France le surnom de &laquo;&nbsp;poilu&nbsp;&raquo;). Un syst&egrave;me de fortifications efficace du front voue &agrave; l&rsquo;&eacute;chec toute tentative de perc&eacute;e.

&nbsp;

Toutefois pour r&eacute;pondre &agrave; l&rsquo;impatience des opinions et tenter d&rsquo;en finir avec cette guerre lassante, quelques grandes offensives sont tent&eacute;es. Mais toutes les offensives &eacute;chouent&nbsp;: celles des fran&ccedil;ais et des anglais en Artois et Champagne en 1915 (140&nbsp;000 morts allemands), celle des Allemands men&eacute;e par Falkenhayn sur le saillant fortifi&eacute; de Verdun, de f&eacute;vrier &agrave; juin 1916 (un million de morts dans les deux camps), la contre offensive fran&ccedil;aise sur la Somme la m&ecirc;me ann&eacute;e, l&rsquo;offensive Nivelle &eacute;galement appel&eacute;e l&rsquo;offensive &laquo;&nbsp;napol&eacute;onienne&nbsp;&raquo; selon ses propres termes le 16 avril 1917 qui &eacute;choue en deux jours (30&nbsp;000 morts et 80&nbsp;000 bless&eacute;s, 6&nbsp;000 africains y trouvent la morts).

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

2. Des combattants qui s&rsquo;essoufflent&nbsp;: les mutineries.

&nbsp;

De ce fait, &nbsp;on observe au front une lassitude des soldats qui se traduit par des d&eacute;sertions, puis des mutineries notamment suite au fiasco de l&rsquo;offensive Nivelle au Chemin des Dames. Il y a m&ecirc;me &agrave; un certains moment un projet de marche sur Paris de deux r&eacute;giments de Soissons. Ces d&eacute;sob&eacute;issances, ces mutineries, ces d&eacute;sertions s&rsquo;expliquent par un refus des soldats d&rsquo;&ecirc;tre livr&eacute; &agrave; la mort dans des offensives meurtri&egrave;res pour la plupart sont d&eacute;j&agrave; perdues d&rsquo;avance.

En Allemagne on observe de nombreux mouvement de contestation qui atteignent la flotte allemande durant l&rsquo;&eacute;t&eacute; 1917 et ont pour cause la m&eacute;diocrit&eacute; du ravitaillement et les brimades dont les matelots font l&rsquo;objet.

En Italie a l&rsquo;automne 1917 le d&eacute;sastre militaire de Caporetto qui voit l&rsquo;effondrement du front italien devant les autrichiens est suivi d&rsquo;une multitude de d&eacute;sertions.

&nbsp;

Ainsi tous les pays en guerre connaissent des crises brutales. La plus grave touche la Russie ou le r&eacute;gime tsariste s&rsquo;effondre

&nbsp;

&nbsp;

B) Une rupture de l&rsquo;union sacr&eacute;e qui s&rsquo;accompagne de troubles sociaux et militaires.

&nbsp;

&nbsp;

A c&ocirc;t&eacute; de mouvements d&rsquo;indiscipline se produisent des troubles sociaux dus aux rigueurs de l&rsquo;hiver 1916-1917. Les vivres manquent tr&egrave;s fortement en 1917 et l&rsquo;on instaure un rationnement s&eacute;v&egrave;re. Les p&eacute;nuries entra&icirc;nent une hausse des prix et comme les salaires n&rsquo;augmentent pas&nbsp; il en r&eacute;sulte une diminution du niveau de vie et un tr&egrave;s vif m&eacute;contentement partout en Europe. On assiste alors &agrave; l&rsquo;exasp&eacute;ration des populations atteintes par les effets du blocus et de la guerre sous marine &agrave; outrance, et la crise culmine avec une puissante pouss&eacute;e pacifiste et une rupture de l&rsquo;Union sacr&eacute;e.

&nbsp;

&nbsp;

1. En France et au Royaume Uni.

&nbsp;

Ces troubles prennent en France la forme de gr&egrave;ves ou les ouvriers contestent contre le projet gouvernemental de les envoyer au front en les rempla&ccedil;ant par des exp&eacute;dients (femmes, personnes &acirc;g&eacute;es, prisonniers de guerre, chinois et indochinois&hellip;), de m&ecirc;me en Grande Bretagne ou la &laquo;&nbsp;dilution&nbsp;&raquo; inqui&egrave;te les syndicats. En Angleterre l&rsquo;homme d&rsquo;&eacute;tat conservateur Lord Lansdowne conseille la n&eacute;gociation et en France le radical Joseph Caillaux devient le chef de file des partisans de la paix imm&eacute;diate.

&nbsp;

2. En Allemagne et dans l&rsquo;Empire d&rsquo;Autriche

&nbsp;

En Allemagne les vivres manquent tr&egrave;s fortement en 1917 et l&rsquo;on instaure un rationnement s&eacute;v&egrave;re sur la base de 1300 calories par jours pour un travailleur&nbsp;: c&rsquo;est l&rsquo;hiver des rutabagas, seul l&eacute;gume que l&rsquo;on trouve ais&eacute;ment. Les gr&egrave;ves naissent de motifs sociaux et prennent vite un tour politique avec la revendication de la paix.

Le chancelier allemand Bethmann-Hollweg fait &eacute;tudier par les militaires les clauses &eacute;ventuelles d&rsquo;un trait&eacute;, en juillet 1917, la majorit&eacute; du Reichstag vote une motion r&eacute;clamant une paix sans annexion ni indemnit&eacute;. En Autriche, le nouvel empereur Charles Ier tente de sonder les alli&eacute;s sur les conditions de paix.&nbsp;

3. La Russie s&rsquo;&eacute;loigne de l&rsquo;entente avec ses troubles int&eacute;rieurs puis s&rsquo;en &eacute;carte d&eacute;finitivement avec l&rsquo;arriv&eacute;e au pouvoir des bolch&eacute;viks.

&nbsp;

La premi&egrave;re guerre mondiale aggrave les facteurs d&rsquo;in&eacute;galit&eacute;s en Russie. L&rsquo;&eacute;conomie na pas support&eacute; le choc de la guerre et ne peut fournir a l&rsquo;arm&eacute;e armes, munitions, v&ecirc;tements, nourriture. Le d&eacute;nuement des soldats mal &eacute;quip&eacute; et affam&eacute; est tel que d&eacute;but 1917, on d&eacute;nombre plus d&rsquo;un million de d&eacute;serteur.

Du 8 au 12 mars 1917 se produisent dans la capitale, Petrograd, des troubles spontan&eacute;s provoqu&eacute;s par la faim et par la mis&egrave;re. Le tsar n&rsquo;a plus d&rsquo;autorit&eacute; dans sa capitale et le vide politique est combl&eacute; par deux pouvoirs simultan&eacute;s&nbsp;: l&rsquo;un, issu de la Douma et qui prend plus tard le nom de gouvernement provisoire et est sous la pr&eacute;sidence du prince Lvov. L&rsquo;autre n&eacute; du mouvement populaire, le Soviet de Petrograd, est form&eacute; de d&eacute;l&eacute;gu&eacute;s des ouvriers et des soldats. Le 15 mars le tsar abdique, c&rsquo;est la fin de la dynastie des Romanov.

&nbsp;

En avril 1917 L&eacute;nine expose aux bolch&eacute;viks les th&egrave;ses d&rsquo;avril&nbsp;et malgr&eacute; une violente r&eacute;pression de Kerenski des milices conduites par les commissaires bolch&eacute;viks s&rsquo;emparent des points strat&eacute;giques de la capitale. Kerenski s&rsquo;enfuit et le soir le congr&egrave;s panrusse des soviets approuve la &laquo;&nbsp;r&eacute;volution d&rsquo;octobre&nbsp;&raquo; et d&eacute;pose le gouvernement provisoire. Les bolch&eacute;viks ont conquis le pouvoir en Russie.

&nbsp;

A peine r&eacute;alis&eacute;e, la R&eacute;publique bolch&eacute;vique devient un mythe, gr&acirc;ce &agrave; un journaliste am&eacute;ricain, John Reed, dans &laquo;&nbsp;Les dix jours qui &eacute;branl&egrave;rent le monde&nbsp;&raquo;. La Russie sort de la guerre et d&eacute;clare qu&rsquo;elle ne reconna&icirc;t pas les dettes du r&eacute;gime tsariste. Les proclamations pacifistes du 19 mars ont fait comprendre &agrave; l&rsquo;Entente que la Russie est un alli&eacute; perdu.

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

C) Ces diff&eacute;rents mouvements sont &agrave; l&rsquo;origine d&rsquo;une pouss&eacute;e pacifiste, gu&egrave;re couronn&eacute;e de succ&egrave;s.

&nbsp;

&nbsp;

1.&nbsp; Les &laquo;&nbsp;3 B&nbsp;&...



Signaler un abus

administration

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "1917" a obtenu la note de : aucune note

1917

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit