NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

DÉFENSE DE LA POÉSIE (résumé & analyse) de Percy Bysshe Shelley

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : DÉFENSE DE LA POÉSIE (résumé & analyse) de Percy Bysshe Shelley



Publié le : 23/3/2017 -Format: Document en format HTML protégé

DÉFENSE DE LA POÉSIE  (résumé & analyse) de Percy Bysshe Shelley
Zoom

DÉFENSE DE LA POÉSIE 

 

 Essai critique de Percy Bysshe Shelley (1792-1822), composé en 1821. Il constitue la première partie d’une œuvre que Shelley s’était proposé d’écrire, en réponse à un essai critique de T. Love Peacock (1785-1866). Celui-ci affirmait que la poésie était arrivée désormais à sa fin, ‘ et la présentait comme une activité qui, tout en ayant eu une valeur dans l’enfance du monde, devait céder le pas aux formes plus exercées de. l’âge adulte. Dans sa Défense, Shelley part de la distinction de Locke entre « génie » et « jugement » — qu’il désigne par les termes plus propres de « raison » et d’« imagination » — et emprunte, aux principes sensua-listes et néo-platoniciens, une théorie esthétique qui puisse le satisfaire et qui, sans être une synthèse rigoureuse des principes dérivés de différents auteurs, n’en constitue pas moins une somme poétique et sentimentale parfaitement originale.

 

L’esprit de la beauté, dit-il en substance, donne naissance à des idées poétiques qui ont une vie absolue, mais qui, pour se faire connaître de nos intelligences limitées, doivent revêtir une forme passagère et accessoire, vivre sous un voile que lui prêtent les époques et sous lequel les hommes les perçoivent, dans la mesure de leur esprit de pénétration. Dans ces enveloppes mortelles, chaque époque renferme ce que l’esprit créateur suscite en elle. C’est par ces représentations, — et en les contemplant les hommes se sentent, en une certaine mesure, des créateurs — que le périssable qui est dans chaque époque, se rattache à l’éternel. Le monde naît en somme continuellement en tant que poésie. Toutes les fois qu’un flot




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 958 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "DÉFENSE DE LA POÉSIE (résumé & analyse) de Percy Bysshe Shelley" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit