NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Chandelle verte Jarry ■ JUILLET 1909 dans le monde (histoire ... >>


Partager

Selon les lois de la physique parlementaire, l’ami est le gouvernement faible, dont on suppute déjà la succession.

Citation

Aperçu du corrigé : Selon les lois de la physique parlementaire, l’ami est le gouvernement faible, dont on suppute déjà la succession.



Publié le : 30/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Selon les lois de la physique parlementaire, l’ami est le gouvernement faible, dont on suppute déjà la succession.
Zoom

Alain

 

PEYREFITTE

 

« Le mal français »

 

1976

Selon les lois de la physique parlementaire, l’ami est le gouvernement faible, dont on suppute déjà la succession.

Dans l’analyse des causes de nos maux, Alain Peyrefitte distingue ce qu’il nomme le « jeu d’esquive » des partis, des parlementaires et des membres du gouver




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 173 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Selon les lois de la physique parlementaire, l’ami est le gouvernement faible, dont on suppute déjà la succession." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit