NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Etre libre, est-ce vivre comme on l'entend ? En quel sens peut-on dire que l'homme est un ... >>


Partager

La liberté peut-elle se définir comme l'obéissance à la raison ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté peut-elle se définir comme l'obéissance à la raison ?



Publié le : 1/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La liberté peut-elle se définir comme l'obéissance à la raison ?
Zoom
  • A. Sens des termes

 
 - La liberté.
 
 Qu'est-ce, maintenant, qu'être libre? Il faut au moins distinguer deux acceptions de cette formule « être libre «. Au sens quasi populaire du terme « être libre « signifie « obtenir ce qu'on a voulu «. Mais, en sa signification plus philosophique, « être libre « désigne la capacité d'autodétermination, non point la faculté d'atteindre certaines fins. On notera l'ambiguïté de cette notion, qui peut être définie soit comme libre arbitre, c'est-à-dire pouvoir d'agir à sa guise, et faculté illimitée de dire oui ou non, soit comme autonomie et soumission aux lois.
 
 - Peut-elle.
 
 Est-il possible.
 
 - Obéissance.
 
 Obéir, c'est se soumettre, se plier et acquiescer. Ce verbe suggère une idée de passivité. En effet, obéir désigne l'acte par lequel nous nous conformons à ce qui est imposé par autrui, à ce qu'il ordonne ou défend. Ainsi obéit-on à un maître, à une puissance ou à une loi. Par exemple, un élève se soumettra à la discipline scolaire collective, un esclave, à la loi de son maître. Fondamentalement, on obéit à une nécessité, c'est-à-dire à un enchaînement de causes et d'effets auquel on ne peut échapper, et qui s'impose à nous par la loi, la violence, la nature, etc.
 
 - Raison : faculté de distinguer le vrai du faux, de bien juger. Ensemble de principes a priori de la connaissance. Faculté des principes, indépendante de l'expérience.
 

  •  B. Sens du sujet

 
 L'autodétermination humaine est-elle acquiescement à la faculté de juger ?
 

  •  C. Problème La liberté et ses limites.

 
 Aspect paradoxal de la question posée : la liberté, dans sa définition idéale, s'oppose a priori à l'obéissance.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 8380 mots (soit 12 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La liberté peut-elle se définir comme l'obéissance à la raison ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit