LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA RELIGION ET LA POLITIQUE EN France AU XVII ... L'autorité royale en France au XVIIe siècle >>


Partager

La gestion de la pauvreté en France au XVIII° siècle

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : La gestion de la pauvreté en France au XVIII° siècle



Publié le : 14/11/2011 -Format: Document en format HTML protégé

La gestion de la pauvreté en France au XVIII° siècle
Zoom

Nous voyons donc qu’il n’y avait aucune tolérance envers les mendiants récidivistes, il y avait un enfermement à chaque fois. Les peines sont de plus en plus lourdes s’ils sont repris plusieurs fois. Jusqu’à trois arrestations il s’agissait d’un châtiment domestique c'est-à-dire, les hôpitaux, prison suivis du fouet, mais à partir de la troisième arrestation le fouet était affligé en place publique. Lors de la cinquième c’était la galère à perpétuité pour les hommes et l’hôpital à perpétuité pour les femmes.

Nous venons donc de voir que la France d’ancien régime ne tolérait aucunement les pauvres mendiants. Ils étaient enfermés, cachés et obligés de travailler. Ils n’avaient de plus aucunement droit à l’erreur car s’ils étaient repris entrain de mendier la peine qui leur était affligée devenait de plus en plus importante.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2009 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La gestion de la pauvreté en France au XVIII° siècle" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit