N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Toute communication est-elle indirecte ? La connaissance de l'inconscient est-elle néc ... >>


Partager

N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?
Zoom

Thèse opposée, à fonction valorisante: pour les penseurs médiévaux qui se rattachaient au christianisme, la foi devait toujours être première par rapport à la compréhension (Saint Augustin: "crede ut intelligas"). Avec la naissance des sciences de la nature et le développement du principe de libre examen, il semble que l'exigence critique de démonstration rationnelle se soit en grande partie substituée au principe d'autorité et à la foi inconditionnelle. Qu'en est-il donc aujourd'hui ? Peut-on prendre acte de ce renversement, et l'étendre à tout ? Que penser du précepte: "N'accepte rien sans preuve" ?



.../...

- Peut-on parler de preuve en morale ? Les jugements de valeur sont certes susceptibles d'une certaine justification, mais sont-ils justifiables de la preuve au sens rigoureux du terme ?

* Que peut signifier exactement l'exigence de la preuve ? (Cf. la problématique nietzschéenne à ce sujet.)

- Tenter de démontrer les principes mêmes de la démonstration ne serait-ce pas tomber dans la grave faute (précisément logique!) de « la pétition de principe « (puisque l'on devrait mettre en oeuvre dans la démonstration ce qui est précisément à démontrer) ?

- Volonté de puissance, tome I, 1. I, § 114 : « Est vrai, ce qui peut être démontré «... « C'est une définition arbitraire du mot « vrai «, elle ne peut pas se démontrer. C'est comme si on disait simplement : « Cela doit passer pour vrai, cela doit s'appeler le vrai.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ? Corrigé de 3949 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?" a obtenu la note de : aucune note

N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit