LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on mettre sur le même plan le commerce d ... Le beau est-ce qui ne sert à rien >>


Partager

l'activité de l'artiste relève-t-elle du travail ou du jeu

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'activité de l'artiste relève-t-elle du travail ou du jeu



Publié le : 21/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

l'activité de l'artiste relève-t-elle du travail ou du jeu
Zoom
  • Parties du programme abordées: L'art, le travail.


  • Analyse du sujet: L'activité de l'artiste - celui dont la tâche a pour but la création d'oeuvres belles - relève-t-elle d'un métier obéissant à des règles déterminées et précises, ou bien d'un exercice spontané, réalisé par pur plaisir ludique ?
  • Conseils pratiques: Un sujet qui porte sur la création artistique. Prenez bien en compte l'action de l'intelligence, du labeur et du travail, même si l'élément ludique joue un rôle non négligeable.

Le thème de cet énoncé porte sur la nature du génie artistique. Le terme de nature est ici à entendre au sens d’essence, c’est-à-dire de ce qui constitue le génie artistique en tant que tel, de ce qui fait son être tel. Ceci, qui est une question de type proprement socratique (le ti estin ou la quiddité de la chose est la finalité constante et transversale des dialogues de Platon), se trouve indiqué par l’emploi du verbe “ relever ” qui, sans faire explicitement appel au lexique de la dialectique hégélienne, suppose la possibilité d’élever la particularité (du génie) à son fondement d’essence.

Mais une telle prétention à la définition d’essence (du génie artistique) se trouve, dans le cadre de cet énoncé, orienté selon une alternative : “ jeu ” et “ travail ” apparaissent comme étant des propriétés d’essence exclusives et contradictoires en tant que le “ ou ” constitue un opérateur de disjonction. En effet, le problème majeur consiste en la tension existant entre les sens originaires respectifs, autrement dit étymologiques, de “ génie ” et d’ “ art ”. Mais ne devrait-on pas pouvoir penser la complémentarité des opposés apparents (jeu et travail) afin de définir dans la plénitude de son essence le génie artistique ?

Relativement à cette problématisation du sujet, deux enjeux structurent le développement du propos : premièrement, penser le génie artistique dans sa dépendance définitionnelle à l’égard de la notion d’inspiration ; pour, dans un second temps, s’interroger sur l’acception primitive du terme d’art comme technique (technè).

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2458 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "l'activité de l'artiste relève-t-elle du travail ou du jeu " a obtenu la note de :

10 / 10

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit