NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « Les Instruments Actuels de la Régulation Mo ... A quoi sert un Parlement européen, du présent ... >>


Partager

« L'affaire algérienne » et les institutions de la Ve République

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : « L'affaire algérienne » et les institutions de la Ve République



Publié le : 4/11/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
« L'affaire algérienne » et les institutions de la Ve République
Zoom

Si l’évolution de l’affaire algérienne a pesé dans le sens d’une prise en charge directe par le président de la République, elle n’est pas le seul facteur. Le texte même de la Constitution, les orientations du général de Gaulle jouent également un rôle. La conséquence la plus visible de la guerre d’Algérie sera la latitude laissée au général de Gaulle pour porter sin intérêt vers d’autres secteurs. Dans le contexte de la guerre froide qui oppose le bloc américain au bloc soviétique , le général de Gaulle veut affirmer l’indépendance nationale de la France. L’attention qu’il porte aux relations internationales ou dans un autre domaine au plan de stabilisation économique et financière de 1963 s’explique par la liberté politique acquise...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2548 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« L'affaire algérienne » et les institutions de la Ve République" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit