NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme libre est-il un homme seul ? la liberté est6elle une forme de spontanéité ... >>


Partager

Agir spontanément est-ce agir librement ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Agir spontanément est-ce agir librement ?



Publié le : 26/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Agir spontanément est-ce agir librement ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Agir spontanément est-ce agir librement ?




Cette figure littéraire nous invite à nous demander si la spontanéité est ou non une marque de liberté.La compréhension commune du mot « spontanéité » nous incite plutôt à répondre positivement à cette question; mais si l'on se place, comme nous le ferons dans un second temps, du point de vue de la définition philosophique de la liberté, la simple spontanéité semble devoir être subordonnée à la raison. C'est pourquoi il conviendra enfin de revenir sur la notion de « marque » pour mieux éclairer le rapport de la spontanéité à la liberté, en replaçant ces notions dans le cadre de la temporalité existentielle. I. La spontanéité est une marque de liberté.Être spontané, c'est donner « libre cours » à ses sentiments ou à ses pensées; il semble donc qu'on ne puisse trouver un meilleur signe de la liberté.* L'individu spontané est libre à l'égard des convenances sociales Encore faut-il préciser en quoi et de quoi l'individu spontané est libre.Ce qui vient d'abord à l'esprit, c'est une liberté à l'égard des conventions, à l'égard du « qu'en-dira-t-on » : l'individu spontané ne travaille pas la forme de son expression mais livre « tels quels » ses sentiments et ses pensées.* L'individu spontané est généreux.Se rendant transparent aux autres en extériorisant facilement ses états de conscience, l'individu spontané semble également libre par rapport aux calculs mesquins de ceux qui ne raisonnent qu'en termes de stratégie et d'intérêt.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3007 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Agir spontanément est-ce agir librement ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit