NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Freud: « Tu aimeras ton prochain comme toi-m ... Hegel: Expérience et connaissance >>


Partager

Alain: Expérience de la parole et de la pensée

Philosophie

Aperçu du corrigé : Alain: Expérience de la parole et de la pensée



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Alain: Expérience de la parole et de la pensée
Zoom

Ce texte d’Alain joint ensemble deux problèmes philosophiques importants : le lien du langage et de la pensée d’une part, et le statut collectif de la connaissance, le rôle constitutif fondamental de la communauté pour la pensée individuelle d’autre part. Plus précisément, Alain fait découler le second problème du premier : il faudra donc interroger cette relation particulière qu’il instaure entre les deux.

Il faudra commencer par expliquer le texte, dans lequel on peut distinguer deux moments, consacrés aux deux problèmes liés ici. Le premier, qui va du début du texte à « on le lui montre et on le lui nomme «, propose une description rapide du lien du langage et de la pensée en s’appuyant sur l’exemple de la manière dont l’enfant apprend conjointement à parler et à penser. Le second, qui va de « c’est donc à travers l’ordre humain « à la fin du texte, soutient l’idée d’une connaissance des choses à travers « l’ordre humain « - le langage servant de lien à cet ordre, et c’est en cela que le second problème du texte découle du premier.

 



Nous passons tous par cette expérience décisive, qui nous apprend en même temps la parole et la pensée. Nos premières idées sont des mots compris et répétés. L'enfant est comme séparé du spectacle de la nature, et ne commence jamais par s'en approcher tout seul ; on le lui montre et on le lui nomme. C'est donc à travers l'ordre humain qu'il connaît toute chose ; et c'est certainement de l'ordre humain qu'il prend l'idée de lui-même, car on le nomme, et on le désigne à lui-même, comme on lui désigne les autres. L'opposition du moi et du non-moi appartient aux théories abstraites ; la première opposition est certainement entre moi et les autres ; et cette opposition est corrélation ; car en l'autre je trouve mon semblable qui me pense comme je le pense. Cet échange, qui se fait d'abord entre la mère et l'enfant, est transporté peu à peu aux frères, aux amis. aux compagnons. Ces remarques sont pour rappeler que, en toutes les recherches sur la nature humaine, il faut se tenir très près de l'existence collective, si naturelle à tout homme, et en tout cas seule possible pour l'enfant. ALAIN.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1275 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Alain: Expérience de la parole et de la pensée " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit