NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Etes vous d'accord avec la place que Michel C ... Pensez-vous, avec Jean Brun (Entretiens de Ce ... >>


Partager

Alain Lewi (Le Surréalisme, Pierre Bordas et fils, 1989) écrit : «Les surréalistes ont attaqué cette idée trompeuse que l'on peut assurer le progrès par la science. Ce sont les positivistes scientistes qui ont fait de ce «miroir aux alouettes» un acte de foi. Est-il nécessaire de préciser à quels échecs patents, aussi bien dans le domaine de la vie que dans celui de la littérature, cela a abouti ? Pour les surréalistes, la science n'est à l'évidence porteuse d'aucune «bonté». Le monde matériel est «encombrant», le progrès de la technique est inapte à réaliser les rêves de bonheur, c'est-à-dire d'amour. Non seulement la science ne peut faire cela mais ses méthodes de connaissance, ses démarches, en particulier l'intuition, ne sont pas plus efficaces que celles du surréalisme.» Dès 1971 Claude Abastado (Introduction au Surréalisme, Bordas) estimait à propos du surréalisme : «Il a contribué à discréditer définitivement «l'esprit positiviste». Toute logique, tout mode d'interprétation du réel apparaît aujourd'hui comme relatif et contingent. A côté de la raison qui classe et met un ordre, l'imagination est éprouvée, dans les sciences autant que dans les arts, comme la grande force de découverte et de création ; la sensibilité est une des sources de la vie intellectuelle.» Pensez-vous que le surréalisme ait été aussi opposé au progrès scientifique ?

Anthologie


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Alain Lewi (Le Surréalisme, Pierre Bordas et fils, 1989) écrit : «Les surréalistes ont attaqué cette idée trompeuse que l'on peut assurer le progrès par la science. Ce sont les positivistes scientistes qui ont fait de ce «miroir aux alouettes» un acte de foi. Est-il nécessaire de préciser à quels échecs patents, aussi bien dans le domaine de la vie que dans celui de la littérature, cela a abouti ? Pour les surréalistes, la science n'est à l'évidence porteuse d'aucune «bonté». Le monde matériel est «encombrant», le progrès de la technique est inapte à réaliser les rêves de bonheur, c'est-à-dire d'amour. Non seulement la science ne peut faire cela mais ses méthodes de connaissance, ses démarches, en particulier l'intuition, ne sont pas plus efficaces que celles du surréalisme.» Dès 1971 Claude Abastado (Introduction au Surréalisme, Bordas) estimait à propos du surréalisme : «Il a contribué à discréditer définitivement «l'esprit positiviste». Toute logique, tout mode d'interprétation du réel apparaît aujourd'hui comme relatif et contingent. A côté de la raison qui classe et met un ordre, l'imagination est éprouvée, dans les sciences autant que dans les arts, comme la grande force de découverte et de création ; la sensibilité est une des sources de la vie intellectuelle.» Pensez-vous que le surréalisme ait été aussi opposé au progrès scientifique ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit