NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HOBBES: Qu'est-ce que la liberté ? HEGEL: Conscience, volonté et humaité. >>


Partager

ALAIN: La nécessité biologique....

Philosophie

Aperçu du corrigé : ALAIN: La nécessité biologique....



Publié le : 9/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	ALAIN: La nécessité biologique....
Zoom

On reproche souvent à la philosophie son penchant idéaliste ou spiritualiste : sous prétexte qu'elle s'intéresse à la pensée et à la réflexion, n'oublierait-elle pas aisément que l'homme est aussi, sinon d'abord, un corps? Il est heureux qu'Alain insiste sur cette « nécessité biologique«, et l'on verra ce qu'on peut en déduire.
 C'est d'abord un constat: on ne réfléchit bien que si les besoins immédiats du corps sont d'abord satisfaits : bonne santé, sommeil, nourriture.

L'homme se pose en s'opposant, tant au niveau individuel en résistant aux contraintes de la condition animale qui demeure la sienne, qu'au niveau collectif. Ces contraintes ont donc un aspect positif: elles évitent à l'action ou à la pensée de devenir stériles ou chimériques.

La nécessité biologique nous ramène toujours à elle, surtout dès que nous essayons de la braver; c'est ainsi qu'en chacun de nous l'intelligence et même les sentiments dépendent d'abord de la santé; et l'humble condition du sommeil et de la nourriture est imposée au plus grand génie, qui se trouve en péril dès qu'il tente de l'oublier. Cette vue sur l'animale condition de l'homme ne doit point conduire à de vaines déclamations. Au contraire il est bon de remarquer que, par cette pression continue, se trouve limitée la fantaisie des actions, et surtout celle des pensées, toujours stériles et même nuisibles dès qu'elles sentent moins la contrainte des nécessités inférieures. Car de toute façon nous devons construire sur ce qui résiste, comme font les maçons. Et l'histoire des utopies fait voir que le progrès est souvent ralenti et même directement contrarié par l'illusion que l'on peut toujours changer ce qui déplaît. ALAIN


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 852 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " ALAIN: La nécessité biologique.... " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit