Alain: le respect de la vie d'autrui

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain: La liberté d'opinion ne peut être ill ... Alain: Droit et Propriété >>


Partager

Alain: le respect de la vie d'autrui

Philosophie

Aperçu du corrigé : Alain: le respect de la vie d'autrui



Publié le : 12/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Alain: le respect de la vie d'autrui
Zoom

Est-ce parce que la société l'ordonne que nous agissons moralement ? On pourrait être tenté de le croire dès lors que la conduite morale est l'objet d'une éducation. Pourrait-on d'ailleurs parler de bien et de mal en dehors de toute vie sociale ? Et n'est-ce pas le souci de bien s'intégrer à un groupe qui pousse aux efforts nécessaires pour vaincre ses tendances égoïstes ? C'est contre cette fausse évidence qu'écrit Alain. Admettre que les impératifs moraux soient des impératifs sociaux reviendrait en effet à les relativiser : l'intérêt de la société évolue au gré des circonstances, et ce qui paraît louable aujourd'hui deviendrait condamnable demain.



Je dis que le respect de la vie d'autrui n'est pas un devoir social, attendu qu'il existe indépendamment de l'existence ou de la nature d'une société quelconque. Quand un homme tomberait de la lune, vous n'auriez pas le droit de le torturer ni de le tuer. De même pour le vol ; je m'interdis de voler qui que ce soit ; j'ai la ferme volonté d'être juste et charitable envers mes semblables, et non pas seulement envers mes concitoyens ; et je rougirais d'avoir augmenté injustement la note à payer, qu'il s'agisse d'un chinois ou d'un nègre. La société n'a donc rien à faire ici ; elle ne doit pas être considérée. Ou alors, si je la considère, qu'exige-t-elle de moi, au nom de la solidarité ? Elle exige que j'approuve en certains cas le vol, l'injustice, le mensonge, la violence, la vengeance, en deux mots les châtiments et la guerre. Oui, la société, comme telle, ne me demande que de mauvaises actions. Elle me demande d'oublier pour un temps les devoirs de justice et de charité, seulement elle me le demande au nom du salut public, et cela vaut d'être considéré. C'est pourquoi je veux bien que l'on traite de la morale sociale, à condition qu'on définisse son objet ainsi : étude réfléchie des mauvaises actions que le Salut Public ou la Raison d'État peut nous ordonner d'accomplir. Alain


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Alain: le respect de la vie d'autrui	Corrigé de 1953 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Alain: le respect de la vie d'autrui " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Alain: le respect de la vie d'autrui

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit