NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Théophile GAUTIER - L'Artiste VERLAINE : L'Art poétique (Jadis et Naguère) >>


Partager

L'albatros de Charles Baudelaire ("Spleen et idéal", deuxième partie du recueil Les Fleurs du mal)

Littérature

Aperçu du corrigé : L'albatros de Charles Baudelaire ("Spleen et idéal", deuxième partie du recueil Les Fleurs du mal)



document rémunéré

Document transmis par : Romain16001


Publié le : 7/9/2006 -Format: Document en format HTML protégé

L'albatros de Charles Baudelaire (
Zoom

 

Présentation


— Baudelaire n'a publié qu'un seul recueil de poèmes en vers, Les Fleurs du Mal Ore éd. : 1857).
— Ce recueil est soigneusement composé et ordonné. Il commence par définir la situation du poète dans la société et la mission de la poésie.
— Pour la deuxième édition, Baudelaire rajoute trente-cinq nouvelles pièces, dont L'Albatros qu'il place dans ce groupe de tête, immédiatement , après le premier poème, Bénédiction.

 



Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
 Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
 Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
 Le navire glissant sur les gouffres amers.
 A peine les ont-ils déposés sur les planches,
 Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
 Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
 Comme des avirons traîner à côté d'eux.
 Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
 Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
 L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
 L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!
 Le Poète est semblable au prince des nuées
 Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
 Exilé sur le sol au milieu des huées,
 Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


 

Vue d'ensemble


Cette suite de quatrains d'alexandrins à rimes croisées propose une comparaison symbolique entre l'albatros et le poète : l'un et l'autre sont à leur aise dans les hauteurs mais exilés sur la terre ; pour l'un comme pour l'autre, c'est la cause même de leur grandeur (les ailes) qui est aussi cause de leur misère.


Mouvement du texte


A. Un tableau pittoresque (v. 1 à 12) :
On note une progression :
1re strophe (v. 1 à 4) exposition du thème, plan d'ensemble ; 2e strophe (v. 5 à 8) l'albatros sur le sol, plan rapproché ; 3e strophe (v. 9 à 12) l'albatros face aux hommes, plans variés.
B. L'explication du symbole (v. 13 à 16) :
Cette strophe invite à relire tout le poème sous forme symbolique : si l'albatros est le poète, qui sont les hommes d'équipage ? Que représente le navire ?, etc.

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1341 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'albatros de Charles Baudelaire ("Spleen et idéal", deuxième partie du recueil Les Fleurs du mal)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit