NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Se connaître soi-même, connaître les autres, ... Le langage est-il la mémoire de l'humanité >>


Partager

l'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

l'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
l'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même




Sans doute, un LA ROCHEFOUCAULD n'eût pas hésité à se ranger à cet avis, lui qui n'a pas craint d'écrire : « L'intérêt parle toutes sortes de langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé. » (Maximes, Épigraphe de la 4° édition, 39.) Ou bien : « Ce que les hommes ont nommé l'amitié n'est... qu'un commerce où l'amour-propre se propose toujours quelque chose à gagner. » (Ibid., 83.) Mais ces formules sont tellement exagérées! Et l'auteur des Maximes vise plutôt à frapper qu'à dire l'exacte vérité, ses sentences devant servir de thème à discussion dans les salons. b) Vaut-il la peine, pareillement, de réfuter un utilitarisme pour qui l'amour d'autrui se réduirait à la quête d'un voisinage certainement plus avantageux que la méfiance ou l'hostilité ? « L'état de guerre », par lequel l'individu (ou telle société) aurait débuté, aurait maintenant fait place à "l'état commercial", l'expérience des générations ayant montré à l'homme qu'il est plus profitable de s'entendre avec son semblable que de lui chercher querelle. A ces raisons, l'homme sensé répond qu'il ne désire pas du bien à son ami pour être payé de retour : certains dévouements, excluant toute chance de bénéfice, tel le sacrifice de la vie qu'un homme peut être amené à consentir pour sauver sa patrie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1720 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "l'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit