Les animaux sont-ils des machines ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le formalisme de la mathématique fournit-il l ... L'organisme vivant est-il âme et esprit ? >>


Partager

Les animaux sont-ils des machines ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les animaux sont-ils des machines ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Les animaux sont-ils des machines ?
Zoom

L'animal est incapable de penser. Il ne fait que réagir à des stimuli. Cela prouve sa nature mécanique et machinale. Mais, les animaux ne sont pas seulement des automates. A la différence de l'atomate, ils sont capables de sentiment et de connaissance. Si leur comportement est toutefois régulier et prévisible, c'est que leur intelligence est bornée.



Descartes localise bizarrement dans la glande pinéale (petite glande située au-dessus du cerveau moyen, que nous nommons aujourd'hui : épiphyse), le point de jonction entre les volitions de l'âme et les mouvements du corps de l'homme. (Evitez : « le gland pinéal », perle célèbre rencontrée dans certaines copies !) * « Toute l'action de l'âme consiste en ce que, par cela seul qu'elle veut quelque chose, elle fait que la petite glande à qui elle est étroitement jointe, se meut en la façon qui est requise pour produire l'effet qui se rapporte à cette volonté » (Traité des Passions, art. 41; 1649). II/ La théorie des animaux machines n'épuise pas la totalité des caractéristiques des animaux :             Le mécanisme permet de comprendre comment le vivant fonctionne, mais cela ne suffit pas à rendre compte de toutes ses spécificités. Comment expliquer les phénomènes de reproduction, d'autorégulation, de cicatrisation, de croissance, d'interdépendance des organes... ?             - Kant s'oppose à l'idée selon laquelle tous les phénomènes de la nature peuvent s'expliquer grâce à des lois, et montre dans La critique de la faculté de juger (partie téléologique) les spécificités des organismes vivants. Il compare le vivant à une montre, et montre les insuffisances de la méthode : deux montres ensemble n'en feront jamais une troisième, si un rouage se dégrade, il ne sera pas remplacé, et les parties sont indépendantes entre elles (un rouage est là pour l'autre, mais pas par l'autre) ; à l'inverse tout cela peut être attendu d'un animal. à Dans une machine, il n'y a pas de lien indissoluble ou de liaison causale entre les parties.               - Ainsi, le vivant possède des caractéristiques propres, et une force formatrice, et non pas uniquement une force motrice.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les animaux sont-ils des machines ? Corrigé de 2059 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les animaux sont-ils des machines ?" a obtenu la note de : aucune note

Les animaux sont-ils des machines ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit