NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PUBLIC ¡Vaya pareja ! p.20 >>


Partager

Anne Ubersfeld écrit « La part de création et de recréation du metteur en scène est très considérable. Il est lui-même producteur d’un nouveau texte didascalique, complément et précision, voire contradiction du texte littéraire. » En vous appuyant sur le corpus, sur vos lectures, vous direz pourquoi l’on peut parler de « recréation » du texte de théâtre par le metteur en scène.

Littérature

Aperçu du corrigé : Anne Ubersfeld écrit « La part de création et de recréation du metteur en scène est très considérable. Il est lui-même producteur d’un nouveau texte didascalique, complément et précision, voire contradiction du texte littéraire. » En vous appuyant sur le corpus, sur vos lectures, vous direz pourquoi l’on peut parler de « recréation » du texte de théâtre par le metteur en scène.



document rémunéré

Document transmis par : antalexys


Publié le : 28/4/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Anne Ubersfeld écrit « La part de création et de recréation du metteur en scène est très considérable. Il est lui-même producteur d’un nouveau texte didascalique, complément et précision, voire contradiction du texte littéraire. » En vous appuyant sur le corpus, sur vos lectures, vous direz pourquoi l’on peut parler de « recréation » du texte de théâtre par le metteur en scène.
Zoom


 

    La mise en scène est, selon la définition d’André Antoine -considéré en France comme le premier metteur en scène- , « l’art de dresser sur les planches l’action et les personnages imaginés par l’auteur dramatique «. Le metteur en scène est donc garant de la réussite d’une représentation. Ce dernier, en reprenant un texte de théâtre afin d’en faire la représentation scénique, assume une immense charge artistique et doit faire preuve de créativité et d’innovation. Face au texte de théâtre, tout lecteur est un metteur en scène virtuel et imagine la pièce à sa façon ; le metteur en scène quant à lui doit inscrire sa propre vision de la pièce dans la réalité. Ainsi, on peut parler d’un travail de recréation. Cependant, le metteur en scène est-il entièrement libre dans son travail ?

    Nous allons commencer par voir selon quels moyens et dans quelle mesure la mise en scène peut elle être envisagée comme un travail de recréation. Puis, nous verrons les contraintes qui font face au metteur en scène lors de son travail et comment doit-il s’y plier ou bien les contourner.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 961 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Anne Ubersfeld écrit « La part de création et de recréation du metteur en scène est très considérable. Il est lui-même producteur d’un nouveau texte didascalique, complément et précision, voire contradiction du texte littéraire. » En vous appuyant sur le corpus, sur vos lectures, vous direz pourquoi l’on peut parler de « recréation » du texte de théâtre par le metteur en scène." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit