LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'année terrible XII Terre et cieux! L'année terrible Elle fait alterner dans tes ... >>


Partager

L'année terrible Le réel suinterait par d'affreuses fêlures; Les comètes viendraient tordre leurs chevelures; L'air dirait: Il me livre aux souffles pluvieux!

Anthologie

Aperçu du corrigé : L'année terrible Le réel suinterait par d'affreuses fêlures; Les comètes viendraient tordre leurs chevelures; L'air dirait: Il me livre aux souffles pluvieux!



Publié le : 12/4/2014 -Format: Document en format HTML protégé

L'année terrible
Le réel suinterait par d'affreuses fêlures;
Les comètes viendraient tordre leurs chevelures;
L'air dirait: Il me livre aux souffles pluvieux!
Zoom

L'année terrible
Le réel suinterait par d'affreuses fêlures;
Les comètes viendraient tordre leurs chevelures;
L'air dirait: Il me livre aux souffles pluvieux!
Le ver dirait à l'astre: Il est ton envieux,
Et, pour t'humilier, il nous fait tous deux luire!
L'écueil dirait: C'est lui qui m'ordonne de nuire!
La mer dirait: Mon fiel, c'est lui. J'en fais l'aveu!
Et l'univers serait le pilori de Dieu!
*
Ah! la réalité, c'est un paiement sublime,
Je suis le créancier tranquille de l'abîme;
Mon oeil ouvert d'avance attend les grands réveils.
Non, je ne doute pas du gouffre des soleils!
Moi croire vide l'ombre où je vois l'astre éclore!
Quoi, le grand azur noir, quoi, le puits de l'aurore
Serait sans loyauté, promettrait sans tenir!
Non, d'où sort le matin sortira l'avenir.
La nature s'engage envers la destinée;
L'aube est une parole éternelle donnée.
Les ténèbres là-haut éclipsent les rayons;
C'est dans la nuit qu'errants et pensifs, nous croyons;
Le ciel est trouble, obscur, mystérieux; qu'importe!
Rien de juste ne frappe en vain à cette porte.
La plainte est un vain cri, le mal est un mot creux;
J'ai rempli mon devoir, c'est bien, je souffre heureux,
Car toute la justice est en moi, grain de sable.
Quand on fait ce qu'on peut on rend Dieu responsable,
Et je vais...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "L'année terrible Le réel suinterait par d'affreuses fêlures; Les comètes viendraient tordre leurs chevelures; L'air dirait: Il me livre aux souffles pluvieux!" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit