LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les responsabilités de la défaite française s ... Principales conférences interalliées de 1941 ... >>


Partager

L'armée française en 1939 (histoire)

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'armée française en 1939 (histoire)



Publié le : 12/4/2011 -Format: Document en format HTML protégé

L'armée française en 1939 (histoire)
Zoom


 
 Introduction : De 1919 à 1934 l'armée française est universellement reconnue comme la première du monde. La spectaculaire bravade d'Hitler en mars 1935 va brusquement remettre en question cette hégémonie. Avant même qu'elle ait eu lieu, des voix s'étaient élevées en France pour stigmatiser l'inadaptation et l'archaïsme de l'instrument militaire français. Ces voix se font plus nombreuses et plus pressantes à partir de 1936, sans parvenir à entamer l'optimisme et la routine de l'État-Major de même que l'indifférence de l'opinion publique. Cette armée, encore très forte sur le papier à la veille de la guerre, était-elle ou non adaptée aux besoins d'un conflit moderne et capable de tenir en échec ou de vaincre les jeunes forces du IIIe Reich? La disproportion démographique opposant 60 millions d'Allemands à 40 millions de Français, le déséquilibre économique favorable au Reich, rendaient-ils inévitable une victoire des armées hitlériennes?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1244 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'armée française en 1939 (histoire)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit