NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La quête de la beauté est-elle la seule fin d ... Qu'est-ce que faire le bonheur d'autrui ? >>


Partager

L'art éloigne-t-il du réel ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art éloigne-t-il du réel ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'art éloigne-t-il du réel ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'art éloigne-t-il du réel ?




Mais l'art occidental après avoir connu, en sa jeunesse, le style sublime, puis le beau style de la maturité (Winkelmann) n'était-il pas condamné à entrer en une décadence, celle qui provoquera la réaction moderniste ?II - Le retour du tragiquea) « Sers Dieu, abandonne les idoles » (Le Coran, sourate 16), « ne fais pas d'images sculptées » (Exode XX, 5-6). Pendant deux siècles les byzantins connurent aussi le vertige iconoclaste. Notre époque fascinée par les images est en même temps celle où, pour les artistes, aucune forme n'arrive à correspondre à la vérité douloureuse à laquelle ils se sentent appelés. Déjà dans la CFJ c'est dans l'analytique du sublime que s'opère le passage de l'ordre de la nature à celui de la liberté. C'est au moment où mon imagination*, rabrouée par un excès de grandeur ou de puissance, échoue à « comprendre » qu'elle connaît une exaltation dévastatrice : la négation de l'esthétique (de la sensibilité) est le plus haut moment de l'esthétique.b) « Pas de surface vraiment belle sans une terrifiante profondeur » (Nietzsche). L'art, défi et déni de l'abîme est accès apotropaïque à la vérité.c) C'est ce choc de l'oeuvre d'art qui d'un coup nous arrache à notre monde familier que Heidegger interprète comme le choc insolite du « il y a » (l'ekphanestaton). L'art n'est pas d'abord forme et figure : ce qu'il fait briller ou resplendir, c'est qu'il y a de l'étant présent.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1363 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'art éloigne-t-il du réel ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit